Le tribunal administratif demande à l’Université Paris 1 d’annuler le "10 pour tous"

Par Manon C. · Publié le 8 juin 2020 à 13h43 · Mis à jour le 8 juin 2020 à 13h45
Saisi par le recteur de l'Académie de Paris, le tribunal administratif lui a donné raison et demande à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne d'annuler le "10 pour tous".

Il y a quelques semaines, l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avait annoncé que les rattrapages du premier semestre seraient annulés, en raison de l'épidémie de Coronavirus, et que tous les étudiants concernés valideraient les premier et second semestres avec une note de 10/20. Une décision prise par la Commission de la formation et de la vie étudiante pour ne pas défavoriser les étudiants de l'Université victimes de la fracture numérique, pendant le confinement. 

Mais cette décision n'a pas fait l'unanimité parmi les enseignants, les syndicats étudiants et au Ministère de l'Enseignement Supérieur. Cette décision "remet en cause et méprise l’engagement exceptionnel des enseignants-chercheurs de cette université au service de la continuité pédagogique pendant cette crise sans précédent, ce qui n’est pas acceptable", avait réagi Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, considérant que cette décision porterait préjudice à la qualité des diplômes délivrés à Paris 1, mais aussi à l'avenir de ces étudiants. 

Par la suite, 13 enseignants de l'Université Paris 1 avaient saisi le tribunal administratif, puis le recteur de l'Académie de Paris, Gilles Pécout avait fait de même. Aujourd'hui, le tribunal administratif a tranché et leur a donné raison et annule le "10 pour tous". Il considère que le "10 pour tous" "instaure un régime général de dispenses, sans appréciation des résultats des élèves, et méconnaît le principe de l’obligation d’un contrôle des connaissances et des aptitudes." Le tribunal demande donc au président de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne de rendre publiques les modalités de délivrance des diplômes, sous 8 jours.  

Un jugement qui ravit la ministre de Enseignement supérieur : "Cette décision permettra de rassurer les très nombreux étudiants de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne qui s’inquiètent des modalités d’évaluation de leurs examens." 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche