Coronavirus : 1.829 clusters en cours d'investigation en France ce 20 octobre 2020

Par Julie M. · Publié le 20 octobre 2020 à 20h23 · Mis à jour le 20 octobre 2020 à 20h26
Au mardi 20 octobre 2020, la France compte 1.829 foyers de coronavirus en cours d'investigation dont 148 nouveaux en 24h. 91 départements sur 104 sont en situation de vigilance élevée. Toute la France est en état d'urgence sanitaire et Paris, l'Île de France et 8 métropoles ont un couvre-feu de 21h à 6h du matin.

La circulation virale est toujours soutenue en France. Le nombre de tests réalisés augmente depuis plusieurs semaines et dépasse désormais 1,4 million par semaine avec un taux de positivité à 13,6 % en France ce 20 octobre 2020.  

Le dernier bilan de l’agence Santé publique France fait état de 1.829 clusters actifs sur l'ensemble du territoire français, dont 148 nouveaux en 24h. Depuis le début du déconfinement, plus 4.925 cas groupés au total sont apparus en France.

Un cluster est dit maitrisé lorsque le suivi des contacts est en cours et que l'on ne dénombre pas de nouveaux cas 7 jours après le dernier cas. On clôture un cluster dès lors que l'on note une absence de nouveaux cas 14 jours après la date de début des signes du dernier cas ET la fin de la quatorzaine des contacts.

Mais qu'est-ce qu'un cluster ? 

Les autorités sanitaires parlent de "cluster" ou de "foyer de contamination" lorsque l'on dénombre au moins 3 cas confirmés ou supposés de contamination à la Covid-19, sur une période de 7 jours et que ces personnes appartiennent à la même communauté ou ont participé au même rassemblement et ce, qu'ils se connaissent ou non.  

Où sont-ils aujourd'hui ? 

Au 20 octobre 2020, tous les départements sont en situation de vigilance : 

Niveau normal : 0 départements

Niveau modéré : 10 départements (Charente-Maritime, Côtes-d'Armor, Finistère, Indre, Manche, Morbihan, Orne, Territoire de Belfort, Réunion, Mayotte).

Niveau élevé : 91 départements (Ain, Aisne, Allier, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aube, Aude, Aveyron, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Cher, Corrèze, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Côte-d’Or, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure, Eure-et-Loir, Gard, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Hérault, Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Marne, Haute-Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées Atlantique, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Sarthe, Savoie, Haute-Savoie, Paris, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Deux-Sèvres, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Haute-Vienne, Vosges, Yonne, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine–Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Guadeloupe [dont Saint-Martin et St Barthélémy], Martinique, Guyane).

Carte de France Covid le 20 octobre, 91 département en vigilance élevée, 9 villes en couvre-feuCarte de France Covid le 20 octobre, 91 département en vigilance élevée, 9 villes en couvre-feuCarte de France Covid le 20 octobre, 91 département en vigilance élevée, 9 villes en couvre-feuCarte de France Covid le 20 octobre, 91 département en vigilance élevée, 9 villes en couvre-feu Carte de France Covid le 20 octobre, 91 département en vigilance élevée, 9 villes en couvre-feu
On continue de suivre de près les données concernant la situation du coronavirus en France. De plus en plus de départements redeviennent des zones de vigilance du fait de la circulation active du virus. Ce mardi 20 octobre 2020, 91 départements sont en situation de vulnérabilité élevée, toute la France est en état d'urgence sanitaire et Paris, l'Île de France et 8 métropoles ont un couvre feu de 21h à 6h du matin.

L'Île-de-France compte, le vendredi 9 octobre 2020, 77 nouveaux clusters cette semaine dont 27 à Paris.

L'évolution des clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) au 12 octobre 2020 :

Depuis le 09 mai 2020, un total de 4.365 clusters dont 684 en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ont été enregistrés dans la base nationale. Parmi eux 1 496 (34%) sont en cours d’investigation. L’ensemble des clusters inclut 50.550 cas (moins de 10% des cas diagnostiqués). 

Les clusters en cours d’investigation sont principalement en milieu scolaire et universitaire, dans les Ehpad, les entreprises privées ou publiques, et les établissements de santé. Le nombre de clusters identifiés que ce soit pour les entreprises, le milieu scolaire ou les établissements de santé représente chacun une part très faible de l’ensemble de ces structures. On ne peut pas déduire de la fréquence des types de clusters identifiés, les modes de transmission actuels du SARS-CoV-2 dans la population. 

Les six collectivités pour lesquelles la proportion de clusters à criticité élevée est la plus importante sont : Ehpad (73%), communautés vulnérables (58%), EMS de personnes handicapées (51%), établissements de santé (46%), établissements pénitentiaires (39%) et établissements sociaux d’hébergement et d’insertion (39%).

Visuel Paris Châtelet Les Halles rueVisuel Paris Châtelet Les Halles rueVisuel Paris Châtelet Les Halles rueVisuel Paris Châtelet Les Halles rue Coronavirus Paris - Île-de-France : seuls 3,6% des cas rattachés à des clusters
Où en sommes-nous par rapport à la recherche des clusters en Île-de-France ? Au 15 octobre 2020, la région parisienne compte 49 clusters supplémentaires. Depuis le 8 mai 2020, ce sont au total 624 foyers de contamination qui ont été détectés dans la région dont 157 actifs soit un quart d'entre eux. Pour suivre l'évolution du nombre de clusters en Île-de-France par département, c'est par ici.

Visuel Paris SénatVisuel Paris SénatVisuel Paris SénatVisuel Paris Sénat Coronavirus : en France, seuls 10% des cas sont rattachés à des clusters
L'épidémie de coronavirus s'accélère en France. Alors que le pays connait une seconde vague de contaminations, Santé Publique France indique que seuls 10% des cas sont rattachés à des clusters. Ainsi, les foyers de contamination sont loin d'être le seul facteur accélérant la propagation de l'épidémie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche