Coronavirus : au Maroc, la ville de Casablanca est verrouillée et les écoles fermées

Par Caroline J. · Publié le 7 septembre 2020 à 14h42 · Mis à jour le 7 septembre 2020 à 14h57
Face à la hausse du nombre de nouveaux cas de Covid-19 à Casablanca, les autorités marocaines ont décidé de verrouiller la ville située dans l’ouest du Maroc et de fermer toutes les écoles en ce jour de rentrée. On fait le point sur la situation.

Alors que l’Inde est le deuxième pays au monde le plus touché par le Coronavirus et que 28 départements français sont désormais classés en « zone de circulation active du virus », la situation sanitaire est également préoccupante au Maroc et plus particulièrement à Casablanca. La ville, considérée comme la capitale économique du pays, est désormais verrouillée avec la mise en place de contrôles de déplacements et d’un couvre-feu nocturne. Ainsi, « l’ensemble des issues » de la ville est fermé depuis le 7 septembre à midi. Les entrées et sorties sont désormais soumises à une « autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales ».

Autre mesure annoncée ? La fermeture de tous les établissements scolaires (primaires, collèges, lycées et universités) de la ville alors que devait avoir lieu ce lundi la rentrée scolaire.

Via un communiqué publié le 6 septembre, les autorités du pays ont fait savoir que ces mesures s’appliqueraient pendant deux semaines, avec « une évaluation minutieuse et continue » de la situation épidémiologique à Casablanca. « Nous risquons d’être submergés par le virus. Dès lors, des mesures drastiques s’imposent, sinon la situation risque d’être incontrôlable dans les jours à venir », a annoncé pour sa part le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb, cité par l’Agence marocaine de presse MAP, afin de justifier ces nouvelles restrictions.

Comme d’autres pays, le Maroc fait face à une augmentation du nombre de nouvelles contaminations au Covid-19. Ainsi, le 6 septembre, 2 234 nouveaux cas ont officiellement été recensés, dont 42 % à Casablanca, d’après la même source.

On rappelle que l’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 10 septembre 2020 au Maroc. Depuis le début de l’épidémie, 1 361 décès ont officiellement été recensés dans le pays.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche