Paris : plus de 500 vélos volés chaque mois en 2020

Par Alexandre G. · Publié le 14 septembre 2020 à 12h21 · Mis à jour le 14 septembre 2020 à 12h22
Le vélo est en plein boom depuis le début de l'année 2020, en particulier avec la fin du confinement. La préfecture de police de Paris recense un peu moins de 5000 bicyclettes volées dans la capitale en seulement huit mois, soit une augmentation de 62% par rapport à l'année dernière. Des solutions existent pour s'en prévenir.

Avoir un vélo c'est bien, le garder longtemps c'est mieux. À Paris, la bicyclette ne s'est jamais aussi bien porté. À en croire David Belliard, adjoint aux transports de la Mairie de Paris, la fréquentation des pistes cyclables a même "augmenté de 67% depuis le déconfinement". Sauf qu'implacablement, un autre phénomène s'associe à cette nouvelle pratique : les vols de vélos

En effet, selon les chiffres de la préfecture de police de Paris, quelques 4350 vélos ont été volés depuis le mois de janvier 2020. Tous les mois, 544 bicyclettes sont perdues par leur propriétaire dans la capitale. Par rapport à 2019, cela donne une augmentation des larcins de 62%. Comme le précise Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette au Figaro, "l'un des principaux problèmes pour le cycliste, c'est que faire de son vélo à la fin de son trajet pour être sûr de le retrouver"

Effectivement, quand on se penche sur le problème des vols de vélos, on comprend vite que le manque d'emplacements sécurisés et surtout l'absence de traçabilité sont autant de facteurs favorisant les larcins. Aujourd'hui, l'antivol n'est plus une solution viable pour protéger son engin. Si l'on ne veut pas retrouver son dernier achat parmi les 200 000 autres vélos d'occasion proposés sur leboncoin.fr ou troc-velo.com, cela requiert une attention de tous les instants. 

Concrètement, il existe deux solutions pour éviter cela : les places sécurisées, et le marquage. La première relève de la municipalité, la seconde est à la charge du propriétaire. Dès le 1er janvier 2021, les vélos neufs devront forcément être marqués. D'autres entreprises spécialisées, comme Paravol, proposent d'ores et déjà de poser un marqueur type QR code sur sa bicyclette, afin de faciliter les recherches. Même refrain pour Share Lock, qui permet aux usagers de sécuriser son emplacement avec un cadenas connecté, contre un abonnement de 10 euros par mois. 

À Paris, sur les centaines de milliers de vélos en circulation, on note seulement 40 000 emplacements sécurisés. Généralement placés non loin des gares, lieux très prisés des voleurs, ces emplacements sont des structures entourées d'une clôture métallique, équipées de prises pour charger son vélo électrique et accessible uniquement grâce à un badge. Pour la modique somme de 75 euros par an. Pour l'heure, le plan vélo mis en place par la mairie de Paris ne prévoit pas d'autres solutions de protection. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche