Transformer son vélo en vélo électrique : mode d'emploi et conseils pratiques

Par Alexandre G. · Publié le 10 juillet 2020 à 16h43 · Mis à jour le 10 juillet 2020 à 16h44
Le vélo électrique représente le nouvel eldrorado de la mobilité à Paris. Alors que diriez-vous de transformer votre vieux vélo au fond du garage en un nouveau véhicule électrique, presque flambant neuf ? Si certains préfèrent pédaler sans assistance électrique, voir marcher, on explique aux autres curieux comment installer un kit électrique sur son vélo, et surtout les erreurs à ne pas reproduire et les bons produits à choisir.

Amis cyclistes, c'est l'heure de passer à l'électrique ! Rassurez-vous, il ne s'agit pas de racheter un vélo : seulement d'augmenter sa performance et son efficacité.  A l'aube d'un nouveau Paris orienté autour des mobilités douces, le vélo se présente comme une solution de mobilité incontournable. Encore plus s'il est électrique !

Tandis que la maire de Paris Anne Hidalgo, fervente défenseur de la bicyclette, vient tout juste d'être réélue à l'issue du deuxième tour des élections municipales, il faut se préparer à l'invasion des vélos électriques à Paris ! Et comme vous êtes comme nous, et que vous détestez attendre derrière des escargots cyclistes, on vous donne nos conseils pour filer à tout berzingue sur les milliers de kilomètres des nouvelles et anciennes pistes cyclables à Paris

Concrètement, comment ça marche un kit vélo électrique ? Qu'il s'agisse de la roue avant ou arrière, des industriels et jeunes entrepreneurs proposent des kits électriques performant. Composés d'une roue ou d'un pédalier, le kit s'accompagne toujours d'une batterie, à poser sur son engin.

Aussi, certaines entreprises française Teebike, par exemple, produit une roue avant de vélo qui permet de transformer son vélo préféré en vélo électrique, en seulement quelques minutes (le temps de changer la roue et de faire quelques réglages). Si le prix moyen d'un vélo électrique neuf coûte en moyenne 1500€, la roue Teebike demande moitié moins d'investissement avec un prix à 750€. 

Autre innovation, cette fois qui demande un peu plus de travail manuel, mais qui vaut quand même largement le détour : Cycloboost, une entreprise qui développe des moteurs roue ou pédalier à assistance électrique pour vélo, à monter soi-même. L'avantage c'est que leurs kits sont adaptables en fonction du type de vélo que l'on veut dynamiser : VTT, vélo de ville ou de course, il faut simplement vérifier que son modèle de vélo soit compatible avec leurs kits, et le tour est joué ! Et bonne nouvelle, il existe un réparateur Cycloboost à Paris, Repair and run, situé dans le quartier de Bastille.  

Ça tombe bien : en ce moment même, les pistes cyclables provisoires installées pendant le déconfinement se démultiplient dans Paris intramuros et en petite couronne, pour le plus grand bonheur des cyclistes Franciliens. Aussi, il vous faudra forcément soit remplacer votre roue, soit votre pédalier, poser la batterie qui va avec, et c'est parti pour la balade à vélo électrique

Pour vous faciliter la tâche, voici une petite vidéo explicative Teebike

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche