Attaque à Paris : l'auteur présumé des faits pensait attaquer Charlie Hebdo

Par Alexandre G. · Publié le 27 septembre 2020 à 11h34 · Mis à jour le 27 septembre 2020 à 11h34
Le principal suspect de l'attaque au couteau qui a fait deux blessés, ce vendredi 25 septembre 2020, près du boulevard Richard Lenoir à Paris a été placé en garde à vue. Âgé de 18 ans, le dénommé "Ali H" aurait reconnu avoir été "en colère" après la publication des caricatures de Mahomet, avant de reconnaître son intention de s'attaquer au journal satirique.

L'attaque au couteau qui a eu lieu dans le 11e arrondissement de Paris était bien dirigée contre Charlie Hebdo. C'est en tout cas ce que révèle Le Parisien au lendemain de l'attentat porté boulevard Richard Lenoir, non loin des locaux de Charlie Hebdo qui avaient déjà été le lieu d'une attaque de terroristes se revendiquant d'Al-Qaïda en janvier 2015

Mais alors, qui est derrière cette attaque ? Concrètement, le seul suspect arrêté par les forces de l'ordre est prénommé "Ali H". D'après les informations de l'AFP et Reuters, il s'agirait d'un jeune homme de 18 ans, installé en France depuis 3 ans et originaire du Pakistan. Interrogé par les forces de police sur la portée de son geste, le principal suspect a évoqué la republication des caricatures de Mahomet par le journal satirique Charlie Hebdo, dans un numéro spécial publié en septembre concernant le début du procès des attentats de janvier 2015. On se souvient que l'attentat de Charlie Hebdo avait décimé les principaux responsables de la rédaction.

Ainsi, Ali H n'avait pas pu contenir son sentiment de "colère" et s'était senti offensé par ces publications, qu'il n'aurait "pas supporté" d'après le témoignage. D'ailleurs, les personnes qu'il a attaqué étaient deux journalistes de Premières lignes, une société de production de documentaires réalisant des enquêtes pour l'émission Cash Investigation par exemple. "Il affirme qu'il pensait être chez Charlie et que les gens qu'il attaquait étaient du journal satirique" précise un proche du dossier cité par Le Parisien. "Il dit avoir fait des repérages" souligne la même source. Les deux blessés occupaient les anciens locaux de Charlie Hebdo. Le suspect a été interpellé place de la Bastille. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche