Confinement : les marchands de jouets s'opposent à la vente dans les hypermarchés

Par Rizhlaine F. · Publié le 31 octobre 2020 à 11h05 · Mis à jour le 31 octobre 2020 à 11h05
Face à la seconde vague d'épidémie de coronavirus, la France opte pour un deuxième confinement. Ce reconfinement en novembre compromet la course aux cadeaux de Noël qui précède les fêtes de fin d'année. Les marchands de jouets contraints de fermer leurs portes déposer ainsi un recours contre la vente de produits similaires dans les hypermarchés, autorisés à rester ouverts.

La deuxième vague d'épidémie frappe la France et à moins de deux mois de Noël, le pays se retrouve confiné à nouveau. Le déconfinement ne devrait pas avoir lieu avant le 1er décembre. Cependant d'ordinaire, au mois de novembre la magie des fêtes commence déjà a envahir les pays. Entre les marchés de noël, les illuminations dans les rues et la course aux cadeaux, c'est une période fructueuse pour les commerçants, voire même décisive. 

Seulement en raison de la crise sanitaire, cette année les fêtes de fin d'année pourraient bien tourner au vinaigre. Pour les marchands de jouets, on craint une concurrence déloyale. Jugés comme étant des commerces non-essentiels à la vie de la nation, ils sont contraints de fermer leurs portes pendant ce reconfinement. Outre cette fermeture forcée, un autre problème se pose : celui des hypermarchés qui, eux, on le droit d'ouvrir. Et dans leurs rayons, on peut y trouver des jouets à offrir pour Noël.

Mais la Fédération des marchands de jouets ne l'entend pas de cette oreille : ce vendredi 30 octobre 2020 elle annonce avoir déposé un recours pour s'opposer à la vente de jouets dans les hypermarchés. Une problématique similaire à celle des libraires qui s'opposaient à la vente de livre dans les enseignes autorisées à rester ouvertes : cette requête a par ailleurs été entendue. Quant aux magasins de jouets qui ont été contraints de fermer leur porte, il leur reste de leur côté comme alternative la vente en ligne, la livraison ou le click&collet.

Visuel Paris MaraisVisuel Paris MaraisVisuel Paris MaraisVisuel Paris Marais Confinement : les petits commerçants face à la grande distribution, le duel commence
Alors qu'on arrive dans la période où la course aux cadeaux de noël commence, voilà que la France fait face à une seconde vague d'épidémie de coronavirus qui entraîne un nouveau confinement. Les commerces non-essentiels étant contraints de fermer pour au moins 15 jours, le bras de fer commence entre petits commerçants et grande distribution en cette période cruciale.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche