La mortalité a augmenté de 9% en 2020, d'après le bilan provisoire de l'Insee

Par Manon C. · Publié le 15 janvier 2021 à 16h48 · Mis à jour le 15 janvier 2021 à 16h48
L'Insee vient de rendre public son rapport provisoire concernant la mortalité en France en 2020. 667 400 personnes sont mortes en 2020 en France, toutes causes confondues, à la date du 15 janvier 2021 ; soit 9% de plus qu'en 2018 et en 2019.

La crise sanitaire de la Covid a-t'elle eu un impact significative sur la mortalité en France ? La Direction générale de la Santé (DGS) a dévoilé, ce vendredi 15 janvier 2021, le bilan provisoire de l'Insee concernant la mortalité en France pour l'année 2020, et d'après ce dernier, l'année 2020 a enregistré un "excédent de mortalité" de 53 900 personnes, par rapport à l'année 2019. 

En effet, d'après le rapport de la Direction générale de la Santé, 667 400 personnes sont mortes en 2020 en France, toutes causes confondues, à la date du 15 janvier 2021 ; soit 9% de plus qu'en 2018 et en 2019. A noter, par ailleurs, que le bilan de l'Insee n'est pas définitif, puisque "les décès de fin d’année n’ont pas encore été tous transmis à l’Insee". 

Dans les détails, le rapport de l'Insee révèle que le plus fort "excédent de mortalité" a eu lieu en Ile-de-France et dans le Grand-Est, deux régions qui ont connu deux fortes vagues épidémiques, au cours de l'année passée.

L'Insee constate, justement, que les deux vagues épidémiques sont visibles, dans les chiffres, de manière significative, avec deux périodes de hausse de la mortalité chez les plus de 65 ans en France, entre mars et avril, puis en septembre dernier. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche