Coronavirus, quatrième vague : une poussée de l'épidémie probable en mars ?

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 17 janvier 2021 à 14h36 · Mis à jour le 18 janvier 2021 à 16h09
Un an après le premier confinement, le coronavirus nous réserverait-il une nouvelle vague épidémie en mars ? C'est l'estimation que l'épidémiologiste Arnaud Fontanet juge probable. Invité de l'émission Le Grand Jury sur RTL, il en dit plus sur ce scénario aux allures de quatrième vague.

À peine entrés dans la troisième vague qu'une quatrième se profile est déjà envisagée. Ce dimanche 17 janvier 2021, l'épidémiologiste Arnaud Fontanet s'est exprimé dans l'émission Le Grand Jury sur RTL. Alors que la France mène une bataille sur deux fronts pour limiter d'une part la propagation des variants et d'autre part accélérer la campagne de vaccination, le spécialiste estime qu'il faudrait malgré tout s'attendre à une probable poussée de l'épidémie d'ici mars soit un an après le premier confinement national en France.

« Les scénarios montrent qu’on devrait arriver à tenir jusqu’au mois de mars. Malheureusement, par rapport aux variants, qui sont vraiment un changement dans la donne de cette épidémie, je n’ai pas d’argument rationnel pour vous dire qu’on ne va pas subir une progression de l’épidémie qui pourrait commencer en mars-avril » a-t-il indiqué, en ajoutant que « L’objectif, c’est d’arrêter la circulation de ce virus, donc avec des variants plus contagieux, la couverture vaccinale devra être plus importante »

L'épidémiologiste s'était par ailleurs exprimé en faveur d'une vaccination des plus jeunes. Une perspective qui est également envisagée au sein du gouvernement : 

Covid : faut-il aussi vacciner les enfants ? Alain Fischer envisage cette possibilité Covid : faut-il aussi vacciner les enfants ? Alain Fischer envisage cette possibilité Covid : faut-il aussi vacciner les enfants ? Alain Fischer envisage cette possibilité Covid : faut-il aussi vacciner les enfants ? Alain Fischer envisage cette possibilité Covid : faut-il aussi vacciner les enfants ? Alain Fischer envisage cette possibilité
Alors que la campagne de vaccination se poursuit en France, Alain Fischer, le Monsieur Vaccin du gouvernement, a confié à nos confrères du Parisien qu’il « faudra peut-être un jour vacciner les enfants », en raison des variants du Coronavirus.


Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche