Aéroports de Paris : des licenciements à prévoir selon la CGT

Par Alexandre G. · Mis à jour le 9 février 2021 à 16h31 · Publié le 9 février 2021 à 16h25
Alors que le trafic aérien est en chute libre depuis le début de la pandémie du Covid-19, les syndicats et la direction du groupe Aéroports de Paris se réunissent autour de la table des négociations mardi 9 février 2021. Pour la CGT, "il y a une forte probabilité pour qu'il y ait des licenciements".

Chez ADP, après le plan de départ volontaire, bientôt les licenciements ?  C'est en tout cas ce que redoute la CGT du groupe Aéroports de Paris. Interrogé par Franceinfo ce mardi 9 février 2021, le secrétaire général de la CGT ADP Daniel Bertone estime au nom des autres syndicats "qu'il y a une forte probabilité pour qu'il y ait des licenciements". 

Pourtant, la direction de l'entreprise en charge de la gestion des aéroports de la capitale avait promis aux salariés du groupe de ne pas licencier avant le 1er janvier 2022, au moment de présenter un accord interentreprise portant sur le départ volontaire de 1150 personnes, dont 700 non remplacés. Ce mardi 9 février 2021, les représentants du syndicat et la direction se retrouvent autour de la table des négociations pour évoquer les mesures d'accompagnement à d'éventuels licenciements

Une réunion devenue nécessaire suite aux nombreuses demandes de départ volontaire réceptionnées par le groupe. "Il y a beaucoup de demandes de départ volontaire, le nombre de candidats éligibles est de 1400 et le plancher offert par l'accord de rupture conventionnelle collective était de 1150, il y a donc un delta de 250 personnes" explique Daniel Bertone. Seulement, la CGT estime qu'il serait "assez incompréhensible que des gens licenciés aient des mesures moins favorables que des gens partis volontairement".

Pour l'heure, syndicats et responsables de la direction doivent s'entendre sur le plan d'adaptation des contrats de travail, incluant une baisse de revenus de 8 à 15% selon les syndicats. Les représentants des salariés considèrent que la direction actuelle profite de la conjoncture liée à la crise sanitaire et économique pour acter des baisses de salaires durables. La direction réfute ces accusations.

 Aéroports de Paris : le trafic chute de 69% en 2020 Aéroports de Paris : le trafic chute de 69% en 2020 Aéroports de Paris : le trafic chute de 69% en 2020 Aéroports de Paris : le trafic chute de 69% en 2020 Aéroports de Paris : le trafic chute de 69% en 2020
Le groupe Aéroports de Paris annonce ce lundi 18 janvier 2021 que le trafic voyageurs est en baisse de 69,4% en 2020 principalement en raison des difficultés éprouvées avec la crise du Covid-19. En Europe, le même trafic recule de 72,1% par rapport à 2019. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche