Amazon annonce recruter 3000 personnes en France d'ici fin 2021

Par Alexandre G. · Publié le 11 février 2021 à 11h24 · Mis à jour le 11 février 2021 à 11h25
Le géant du e-commerce communique ce jeudi 11 février 2021 sur sa volonté d'embaucher 3000 personnes en CDI dans la cadre d'une convention nationale avec Pôle emploi, portant son nombre total de salariés à 14 500 en France d'ici fin 2021. C'est en région Île-de-France que l'entreprise américaine souhaite créer le plus d'emplois.

Amazon continue son développement à marche forcée dans l'Hexagone. Alors que la crise sanitaire liée à l'épidémie du Covid-19 donne un vrai coup de boost au marché de la livraison et au e-commerce, l'entreprise mondiale leader du secteur annonce vouloir recruter 3000 personnes en CDI d'ici la fin de l'année 2021. 

Après avoir créé 2 200 postes en CDI en 2020, le directeur général d'Amazon France Frédéric Duval entend accélérer le mouvement pour porter à 14 500 le nombre total de personnes salariées par son entreprise, avant 2022. Aussi, le géant américain agit de concert avec l'État. "Les recrutements réalisés au sein du réseau logistique d'Amazon s'inscriront dans le cadre d'une convention nationale avec Pôle emploi", souligne le communiqué du groupe publié ce mercredi 10 février 2021. 

Une création de postes bienvenue par temps de crise sanitaire et économique alors qu'Amazon entend "réitérer son engagement en faveur de la diversité et de l'égalité des chances dans le recrutement, notamment pour contribuer à l'insertion des jeunes des quartiers populaires" explique sa direction.

D'ailleurs, la nouvelle a été plutôt bien reçue par les syndicats. Le co-délégué de la fédération Sud Commerce, Laurent Degousé, se dit "plutôt heureux" de cette décision. "Chez Amazon, il y a beaucoup trop d'intérimaires, c'est une hérésie alors que la norme de l'emploi, ça reste le CDI", affirme le syndicaliste. Il espère qu'Amazon va "donner la priorité aux anciens intérimaires". 

Dans le même temps, Amazon donne d'abord la priorité au recrutement en Île-de-France. Ensuite le communiqué indique que les sessions de recrutement se feront, par ordre d'importance, en région des Hauts-de-France, du Centre-Val de Loire, puis dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Grand Est. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche