La baguette, les toits de Paris... : quel candidat au patrimoine immatériel de l'Unesco ?

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 17 février 2021 à 11h48 · Mis à jour le 17 février 2021 à 15h00
La traditionnelle baguette de pain, les fameux toits de Paris ou une fête vinicole en Arbois ? La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, devra trancher entre ces trois candidatures françaises au patrimoine immatériel de l'Unesco.

Il ne peut y en avoir qu'un. En 2022, la France devra présenter un unique candidat pour une inscription au patrimoine immatériel de l'UNESCO. C'est à la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, que revient la tâche de trancher d'ici mi-mars avant de soumettre ce choix au chef d'Etat Emmanuel Macron. Depuis ce mardi 16 février 2021, on sait précisément quels sont les éléments du patrimoine français qui pourraient prétendre au titre.

Trois candidatures sont retenues pour l'heure : les célèbres toits de Paris (dont le projet de l'inscription date de 2014), la traditionnelle baguette de pain, dont le savoir-faire est référencé depuis novembre 2018 en tant que patrimoine culturel immatériel en France, ainsi que la fête du Biou d'Arbois, une fête vinicole également inscrite dans l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français.

Seule une seule de ces candidatures pourra être soumise par le pays pour prétendre au fameux label. Celui-ci est chaque année attribué à une centaine de dossiers et permet de mettre en lumière leur attrait touristique et de les conserver au grâce au fonds du patrimoine mondial. 

Alors selon vous, laquelle de ces candidatures devrait faire l'objet d'une inscription au patrimoine immatériel de l'UNESCO ? 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche