Coronavirus : le retour à la vie normale ? 71% des français n'y croient pas

Par Rizhlaine F. · Photos par Laurent P. · Publié le 16 mars 2021 à 15h43 · Mis à jour le 16 mars 2021 à 16h43
Près d'un an après le premier confinement en France, l'épidémie de coronavirus perdure. Selon un récent sondage, la majorité des français ne croient plus à un retour à la vie normale.

Il y a un an, les français vivaient leur premier confinement. La situation semblait alors irréelle. Face à l'ennemi invisible, le coronavirus, les rues s'étaient vidées de tout passant. On restait alors chez soi en espérant un retour prochain à la vie normale. Un an plus tard, la France n'a pas retrouvé son train de vie d'avant. L'épidémie perdure et malgré le lancement de la campagne de vaccination on se voit désormais confrontés à la menace des variants.  

Certaines estimations indiquent un début de retour à la vie d'avant à partir de l'été 2021. Mais les français, de leur côté émettent davantage de réservent. Une récente étude IFOP pour Aladom nous apprend ainsi que 71% des sondés pensent qu'il n'y aura jamais véritable de retour à la normale. 

Concrètement, qu'est-ce que cela signifie ? Pour les français interrogés, certaines habitudes du monde d'avant n'auront plus leur place dans le monde d'après. La bise par exemple pourrait bien disparaître. 78% des sondés sont bien décidé à ne plus embrasser des inconnus, et un français sur deux ne fera plus la bise à ses proches. 

Adieu la bise et bonjour le masque ? Dans le monde d'avant voir une personne porter un masque dans le métro nous paraissait bien étrange contrairement à ce qu'on pouvait voir dans certains pays d'Asie. Désormais c'est l'inverse : voir une personne le visage découvert dans les transports en commun est devenu inhabituel. À l'issue de l'épidémie de coronavirus, 74% des français interrogés ont néanmoins l'intention de continuer à porter un masque dans les transports lorsqu'ils sont malades.

*Étude Ifop pour Aladom, réalisée par questionnaire auto-administré en ligne 3 au 4 mars 2021 auprès d'un échantillon de 1 048 personnes, représentatif de la population résidant en France métropolitaine âgée de 18 ans et plus.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche