Coronavirus : confinement, écoles, vaccination, une semaine décisive en France

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 29 mars 2021 à 14h31 · Mis à jour le 30 mars 2021 à 14h51
L'épidémie de coronavirus s'accélère en France et cette semaine s'annonce décisive. Confinement, écoles, vaccination, conseil de défense, voici les grands enjeux et à quoi il faut s'attendre dans les jours à venir.

À l'approche des fêtes de Pâques, la France affronte une semaine décisive. L'épidémie de coronavirus inquiète au sein des écoles et des hôpitaux notamment en Île-de-France où les professionnels de santé tirent la sonnette d'alarme. La perspective d'un confinement strict semble se profiler de plus en plus à l'horizon. Un conseil de défense sanitaire a déjà été annoncé pour ce mercredi 31 mars 2021. 

Visuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour Eiffel Covid : nouveau conseil de défense ce jeudi 8 avril
Un nouveau conseil de défense est prévu ce jeudi 8 avril 2021. À cette occasion, la situation du pays face à l'épidémie de Covid y sera évoquée, sans pour autant déboucher sur de nouvelles mesures, le nouveau confinement annoncé par Emmanuel Macron le 31 mars dernier venant à peine de débuter.

En cette semaine décisive, deux enjeux majeurs sont au coeur de l'actualité. Le premier est celui des écoles où la propagation de la covid 19 inquiète. À Drancy, les enseignants du Lycée Eugène-Delacroix ont réclamé la fermeture de leur établissement après que 20 élèves aient perdu un parent depuis le début de la crise. À Paris, des élus locaux appellent de leur côté à la vaccination imminente des enseignants. La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse quant à elle, proposait de son côté d'avancer les vacances scolaires. Depuis ce lundi 29 mars 2021, un nouveau protocole sanitaire renforcé entre en vigueur dans les écoles des départements confinés : désormais dès le premier cas contact les classes concernées devront fermer. Mais des mesures plus fortes pourraient être prises, allant jusqu'à la fermeture des écoles qui demeure néanmoins une solution de dernier recours. 

Coronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écolesCoronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écolesCoronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écolesCoronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles Covid : protocole sanitaire renforcé dans les écoles, classe fermée au premier cas de contamination
Le gouvernement répète depuis plusieurs semaines que les écoles ne fermeront qu'en dernier recours, alors qu'une partie de la France est déjà reconfinée. Lors de son point presse hebdomadaire, Olivier Véran a annoncé, ce 25 mars, qu'un nouveau protocole sanitaire renforcé serait bientôt communiqué aux écoles. Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé ce vendredi 26 mars que dès la semaine prochaine, dans les 19 départements concernés par les nouvelles mesures, les classes devront fermer dès le premier cas de contamination au Covid-19.

Covid : dans les écoles en Seine-Saint-Denis, un taux d'incidence entre 1000 et 1300Covid : dans les écoles en Seine-Saint-Denis, un taux d'incidence entre 1000 et 1300Covid : dans les écoles en Seine-Saint-Denis, un taux d'incidence entre 1000 et 1300Covid : dans les écoles en Seine-Saint-Denis, un taux d'incidence entre 1000 et 1300 Covid : dans les écoles en Seine-Saint-Denis, un taux d'incidence entre 1000 et 1300
Dans un des départements les plus touchés par la troisième vague de l'épidémie, le taux d'incidence s'envole dans les écoles. Stéphane Peu, député du 93, alerte sur la gravité de la situation sanitaire dans les établissements scolaires de Seine-Saint-Denis, autant pour les enfants que pour les enseignants.

Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Covid : toujours plus de contaminations dans les écoles, l'inquiétude monte
Les derniers chiffres transmis par le ministère de l'Éducation nationale ce jeudi 12 novembre 2020 indiquent que le nombre d'enfants positifs au Covid-19 dans les écoles a triplé en à peine une semaine. Les données de Santé publique France indiquent que 259 clusters sont en cours d'investigation dans les écoles et les universités, sur un total de 1280 recensés. Le taux de criticité élevée par rapport aux autres collectivités baisse à 24%.

Drancy : 22 classes fermées dès ce lundi au lycée Eugène-Delacroix où 20 élèves ont perdu un parentDrancy : 22 classes fermées dès ce lundi au lycée Eugène-Delacroix où 20 élèves ont perdu un parentDrancy : 22 classes fermées dès ce lundi au lycée Eugène-Delacroix où 20 élèves ont perdu un parentDrancy : 22 classes fermées dès ce lundi au lycée Eugène-Delacroix où 20 élèves ont perdu un parent Drancy : 22 classes fermées dès ce lundi au lycée Eugène-Delacroix où 20 élèves ont perdu un parent
Le recteur de l'Académie de Créteil s'est exprimé ce dimanche 28 mars 2021 au sujet de l'éventuelle fermeture du lycée Eugène-Delacroix à Drancy. Deux jours plus tôt le corps enseignant réclamait la fermeture de l'établissement scolaire, déclarant que 20 élèves avaient perdu un parent depuis le début de la crise.

Paris : des maires d'arrondissement réclament la vaccination imminente des enseignants Paris : des maires d'arrondissement réclament la vaccination imminente des enseignants Paris : des maires d'arrondissement réclament la vaccination imminente des enseignants Paris : des maires d'arrondissement réclament la vaccination imminente des enseignants Paris : des maires d'arrondissement réclament la vaccination imminente des enseignants
Tandis que la hausse des cas de coronavirus dans les écoles inquiète, à Paris les maires d'arrondissement du groupe "Changer Paris" appellent à vacciner les enseignants dès la semaine prochaine.

L'autre enjeu majeur est celui des hôpitaux. Désormais la France approche le pic de la seconde vague en terme d'occupation des services de réanimation. En Île-de-France, les directeurs de crise de l'AP-HP ont sonné l'alerte, annonçant que la capacité d'accueil des hôpitaux franciliens sera dépassée d'ici une quinzaine de jours. Conséquence ? Les médecins pourraient être amenés pour la première fois à devoir trier les patients covid et hors covid.

Visuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toitsVisuel Paris vue toits Coronavirus Île-de-France : hôpitaux dépassés d'ici 15 jours, vers un tri des patients en réa ?
En Île-de-France, la situation face à l'épidémie de coronavirus se dégrade. Selon les directeurs de crise de l'AP-HP, la tension hospitalière est telle que les hôpitaux devraient être dépassés d'ici une quinzaine de jours. Les médecins pourraient alors être amenés à trier les patients admis en soins critiques.

Coronavirus : En France, la rémunération des gardes des internes dans les hôpitaux augmente de 25%Coronavirus : En France, la rémunération des gardes des internes dans les hôpitaux augmente de 25%Coronavirus : En France, la rémunération des gardes des internes dans les hôpitaux augmente de 25%Coronavirus : En France, la rémunération des gardes des internes dans les hôpitaux augmente de 25% Covid : le pic de la deuxième vague presque atteint avec environ 4900 patients en réanimation
La situation sanitaire dans les hôpitaux préoccupe chaque jour un peu plus les autorités. Dimanche 28 mars au soir, on enregistrait 4872 malades du Covid-19 admis en réanimation ; un chiffre d’autant plus inquiétant qu’il frôle désormais le pic de la deuxième vague atteint à l'automne dernier.

Plan pour l'hôpital : salaires, assouplissement des 35h... les pistes d'Oliver VéranPlan pour l'hôpital : salaires, assouplissement des 35h... les pistes d'Oliver VéranPlan pour l'hôpital : salaires, assouplissement des 35h... les pistes d'Oliver VéranPlan pour l'hôpital : salaires, assouplissement des 35h... les pistes d'Oliver Véran Covid et tri à l'hôpital : "ce sont les gens jeunes qu'on va privilégier" selon Benjamin Davido
En raison de la Covid, le point de rupture bientôt atteint dans les hôpitaux ? C'est ce que semble indiquer Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches dans les Hauts-de-Seine, qui expliquait ainsi, dimanche 28 mars, que si rien n'était fait et que les hôpitaux en venaient à trier des patients, "ce sont les gens jeunes qu'on va bien évidemment privilégier".

Coronavirus : Deux fois plus de jeunes hospitalisés en réanimation, pourquoi ?Coronavirus : Deux fois plus de jeunes hospitalisés en réanimation, pourquoi ?Coronavirus : Deux fois plus de jeunes hospitalisés en réanimation, pourquoi ?Coronavirus : Deux fois plus de jeunes hospitalisés en réanimation, pourquoi ? Covid : des malades plus jeunes hospitalisés en réanimation, nette accélération des admissions
Alors que l'impact positif des vaccinations se fait ressentir dans les Ehpad, en service de réanimation, on constate de plus en plus de jeunes hospitalisés. Depuis janvier 2021, le nombre de patients de moins de 50 ans sans comorbidité a même doublé, notamment en Île-de-France, une des régions les plus touchées par l'épidémie. Depuis huit jours, ce phénomène s'accélère, au point d'inquiéter fortement les autorités sanitaires régionales et le gouvernement.  

Ainsi la situation sanitaire en France pourrait ne pas laisser d'autre choix à l'exécutif qu'un durcissement des restrictions allant jusqu'au confinement national. Jusque là, le gouvernement avait préféré opter pour des mesures locales. Mais la progression de l'épidémie de coronavirus sur l'ensemble du territoire, accélérée par la propagation du variant anglais est telle que les actions choisies cette semaine s'annoncent décisives. Par ailleurs, les premiers effets des mesures déjà en place pourraient être observés d'ici ce week-end. 

Visuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinement Coronavirus : vers un confinement strict malgré les mesures locales ?
Alors que l'épidémie de coronavirus s'accélère, le gouvernement opte pour des restrictions locales. Mais cela suffira-t-il a éviter à la France un nouveau confinement national strict au printemps 2021 ?

Visuel Paris Montmartre sunriseVisuel Paris Montmartre sunriseVisuel Paris Montmartre sunriseVisuel Paris Montmartre sunrise Confinement : les départements qui risquent un durcissement des restrictions
Alors que l'épidémie de coronavirus se poursuit en France, le gouvernement a décrété un confinement local dans 19 départements. Cependant la liste pourrait bien s'allonger. Alors quels seraient les prochains départements à être confinés ? Voici ce qu'indiquent les derniers chiffres.

Visuel Paris vide confinement Palais RoyalVisuel Paris vide confinement Palais RoyalVisuel Paris vide confinement Palais RoyalVisuel Paris vide confinement Palais Royal Coronavirus Île-de-France : un confinement durci dès cette semaine en région parisienne ?
Face à l'épidémie de coronavirus, la situation s'aggrave en Île-de-France. Entre la saturation prochaine des hôpitaux et la hausse du taux d'incidence, la région parisienne pourrait-elle voir son confinement durci dès cette semaine ? Voici ce qu'on sait.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche