Covid : un collectif d'enseignants dépose une plainte contre Jean-Michel Blanquer

Par Alexandre G. · Publié le 30 mars 2021 à 19h00 · Mis à jour le 30 mars 2021 à 19h00
Le collectif d'enseignants des "Stylos rouges" a déposé ce lundi 29 mars 2021 une plainte contre le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Les professeurs reprochent au ministre de "ne pas protéger les personnels en contact avec les enfants", alors que les cas positifs au Covid-19 se multiplient dans les classes des départements reconfinés.

Des profs portent plainte contre Jean-Michel Blanquer. Ce lundi 29 mars 2021, le collectif d'enseignants les "stylos rouges" dépose une plainte à la Cour de justice de la République. Le motif revendiqué par les 55 professeurs qui constituent le collectif ? Selon eux, le ministre de l'Éducation nationale est le principal responsable du fait de "ne pas protéger les personnels en contact avec les enfants", qui pourtant "répandent le virus" du Covid-19 dans les écoles et classes encore ouvertes

Aussi, les membres du collectif affirment à nos confrères du Parisien être "face à un ministre qui est dans le déni total de la réalité : il nous a dit qu'on n'était plus en danger à la maison qu'à l'école, qu'il n'y avait pas de cas dans les écoles". Pourtant, si l'on se fie au dernier bilan hebdomadaire des rectorats d'Île-de-France publié vendredi 26 mars, la situation sanitaire se dégrade très nettement dans la très large majorité des établissements scolaires : 315 classes fermées pour l'académie de Versailles, 536 pour celle de Créteil. Et puis un taux d'incidence qui frôle les 1000 dans les écoles de Seine-Saint-Denis.... Un faisceau d'indices inquiétants pour les autorités sanitaires des 19 départements reconfinés

En ce sens, le porte-parole du collectif, Nicolas Glière, explique au Parisien en quoi la situation est extrêmement grave ; et pourquoi la plainte à l'encontre de Jean-Michel Blanquer peut se justifier. "Les enfants répandent le virus et les écoles sont des clusters, c'est acté. On aurait voulu que les écoles ne ferment pas, mais maintenant on n'a pas le choix", précise le porte-parole.

En face, l'exécutif ne sourcille pas et souhaite toujours maintenir les écoles ouvertes, malgré la flambée épidémique de la troisième vague du Covid-19. "On n'a pas été entendu, on est mis en danger, des gens sont tombés gravement malades, rien n'a été fait : la plainte est une nécessité", affirme un professeur de français au Parisien. C'est pourquoi le collectif "exige la fermeture des établissements scolaires dans les zones les plus touchées et le passage en demi-groupes ailleurs pour protéger personnels d'éducation et familles"

Covid : le nombre de classes fermées se multiplient en Île-de-FranceCovid : le nombre de classes fermées se multiplient en Île-de-FranceCovid : le nombre de classes fermées se multiplient en Île-de-FranceCovid : le nombre de classes fermées se multiplient en Île-de-France Covid : les fermetures de classes se multiplient en Île-de-France
Seulement quelques jours après la publication par le gouvernement du nouveau protocole sanitaire à respecter dans les écoles, pour les 19 départements reconfinés, le nombre de classes fermées suite à la détection d'un cas positif explose en Île-de-France, notamment à Paris. Les enseignants et responsables de l'Éducation nationale s'attendent à voir ces chiffres grimper dans les prochains jours.

Coronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écolesCoronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écolesCoronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écolesCoronavirus : que dit le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles Covid : protocole sanitaire renforcé dans les écoles, classe fermée au premier cas de contamination
Le gouvernement répète depuis plusieurs semaines que les écoles ne fermeront qu'en dernier recours, alors qu'une partie de la France est déjà reconfinée. Lors de son point presse hebdomadaire, Olivier Véran a annoncé, ce 25 mars, qu'un nouveau protocole sanitaire renforcé serait bientôt communiqué aux écoles. Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a confirmé ce vendredi 26 mars que dès la semaine prochaine, dans les 19 départements concernés par les nouvelles mesures, les classes devront fermer dès le premier cas de contamination au Covid-19.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche