Coronavirus : la rentrée scolaire risque-t-elle d'entrainer une nouvelle hausse des contaminations ?

Par Rizhlaine F. · Publié le 25 avril 2021 à 11h47 · Mis à jour le 25 avril 2021 à 11h47
En France, l'épidémie de coronavirus ralentit. Mais alors que les écoles rouvrent leurs portes, faut-il s'inquiéter d'une nouvelle hausse des contaminations dans les semaines à venir ?

Après trois semaines de fermeture pour les écoles, et de nouvelles restrictions sur l'ensemble du territoire métropolitain, la France semble reprendre le dessus sur l'épidémie de coronavirus. Si le taux d'incidence baisse sur de nombreux territoires, les indicateurs demeurent néanmoins à un niveau élevé : l'équilibre reste encore fragile. Celui-ci pourrait-il être compromis par la rentrée scolaire ?

À compter de ce lundi 26 avril 2021, les écoles primaires et maternelles rouvrent dans un premier temps en suivant le protocole renforcé qui était initialement mis en place au sein des départements en surveillance renforcée. Désormais dès le premier cas de coronavirus, l'ensemble des élèves de la classe sont considérés comme étant cas contact. Mais la mise en place de ce protocole suffira-t-il a permettre la poursuite de la décrue de l'épidémie de coronavirus en France ?

Interrogée sur le plateau de BFMTV ce dimanche 25 avril 2021, Agnès Ricard-Hibou, ancienne présidente de la Société française de médecine d'urgence répond aux inquiétudes liées à la réouverture des écoles, soupçonnées d'être des accélérateurs de l'épidémie de coronavirus " C'est toujours une balance bénéfice-risque, on a vu quand même les effets délétères de la fermeture des écoles lors du premier confinement et l'école est le reflet de ce qui se passe dans la société donc ce n'est pas forcément le foyer qui est à l'origine des contaminations mais plutôt le reflet de ce qui se passe."

Au sujet du protocole sanitaire, elle encourage l'utilisation massive de test, ainsi que le dépistage et l'isolement précoce des cas contacts. " La nouvelle mesure qui est de ne pas rebasculer des enfants dans d'autres classes quand un professeur est absent est une bonne chose puisque cela limite les brassages."

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche