Bac 2021: Jean-Michel Blanquer présente quelques aménagements supplémentaires

Par Cécile D., Caroline J. · Publié le 7 mai 2021 à 13h08 · Mis à jour le 7 mai 2021 à 13h08
À quelques semaines des épreuves du Bac, Jean-Michel Blanquer change encore les cartes. Alors que plusieurs syndicats lycéens demandent l’annulation de l'écrit de philosophie et du grand oral, le ministre de l'Éducation nationale rejette cette idée, mais annonce des aménagements supplémentaires.

Le 22 avril dernier, Jean Castex et Jean-Michel Blanquer ont annoncé que, malgré la situation sanitaire actuelle, les épreuves du Bac allaient être maintenues en présentiel. Mais chez certains syndicats lycéens, la colère monte. Plusieurs d’entre eux réclament en effet l’annulation de l'écrit de philosophie et du grand oral, préférant un bac entièrement validé via le contrôle continu en raison de la crise sanitaire. Invité sur Europe 1 le 3 mai, le ministre de l’Éducation rejette cette idée. Toutefois, il se dit « ouvert » à des aménagements supplémentaires.

« Je reste ouvert sur les aménagements possibles mais je tiens quand même à ce qu'on ne passe pas au contrôle continu intégral », a déclaré Jean-Michel Blanquer au micro Europe 1. « Sur les modalités, on va encore évoluer pour que ce soit le plus favorable possible pour les élèves », a-t-il ajouté. « Il y aura aussi d'autres mesures », a affirmé le ministre, précisant qu'il allait recevoir « cette semaine » les organisations syndicales afin d’échanger à ce sujet.

Deux jours après, le 5 mai, Jean-Michel Blanquer était l'invité du JT de France 2. Sur le plateau de télévision, le ministre de l'Éducation nationale a annoncé un nouvel aménagement de l'épreuve de philosophie, afin de prendre en compte les difficultés engendrées par la crise sanitaire.

« L’épreuve terminale de philosophie continue à être organisée et on maintiendra la meilleure des deux notes entre le contrôle terminal et le contrôle continu. Il y a beaucoup d’élèves qui ont des mauvaises notes en contrôle continu et certains ont besoin de l’épreuve pour se rattraper, c’est une chance », a-t-il insisté. L'épreuve est donc maintenue.

Pas question non plus d'annuler le Grand Oral, épreuve phare de ce bac 2021. « Ce serait plus facile d’un point de vue pratique de l’annuler mais je pense que c’est bon pour les élèves de s’exercer à cela. Si on a créé cet exercice, c’est précisément parce que cette compétence est fondamentale, savoir argumenter, savoir écouter, être capable de parler tout simplement » explique Jean-Michel Blanquer. Les élèves pourront néanmoins présenter un mot de leur professeur au jury, si certaines parties du programme scolaire n'ont pas pu être étudiées pendant l'année, afin que l'élève ne soit pas pénalisé par ce manque.

Enfin, pour les élèves de Première, le bac de français est lui aussi aménagé : les bacheliers pourront choisir entre deux textes proposés, lors de l'oral, afin qu'ils puissent passer leur épreuve sur un texte qu'ils maîtrisent mieux.

Jean-Michel Blanquer veut maintenir un climat de "bienveillance" autour de ces épreuves qui font beaucoup de remous.

À ce stade, le contrôle continu doit représenter 82% de la note finale de l'examen. Les 18% restants correspondent à l'épreuve écrite de philosophie et celle du grand oral.

Journées du Patrimoine 2019 à Paris : La SorbonneJournées du Patrimoine 2019 à Paris : La SorbonneJournées du Patrimoine 2019 à Paris : La SorbonneJournées du Patrimoine 2019 à Paris : La Sorbonne Covid : Les épreuves du brevet, du bac et des BTS maintenues en présentiel
Lors du point presse du 22 avril 2021, Jean Castex et Jean-Michel Blanquer ont annoncé que, malgré la situation sanitaire actuelle, les épreuves du brevet, du bac et des BTS allaient être maintenues en présentiel.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche