Télétravail : fin du nombre de jours minimal à respecter à partir de mardi, confirme Élisabeth Borne

Par Alexandre G., Caroline J. · Mis à jour le 30 août 2021 à 10h24 · Publié le 30 août 2021 à 10h23
Depuis le 9 juin dernier, le protocole sanitaire est allégé dans les entreprises. À compter de cette date, les contraintes du 100 % de télétravail ont donc été levées. Après avoir recommandé aux employeurs de négocier des accords prévoyant un nombre minimal de 2 jours de télétravail par semaine pendant l'été, la ministre du Travail Elisabeth Borne confirme que cette mesure prend fin à partir de ce mardi 31 août au soir.

Détestée par certains et adoptée par d’autres, la règle du télétravail n'est officiellement plus la norme en France. À partir de ce mardi 31 août 2021 au soir, il n'y aura plus de nombre de jours minimal de télétravail à respecter dans les entreprises. C'est la recommandation transmise par la ministre du Travail Élisabeth Borne au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV, ce lundi 30 août 2021. "Nous allons redonner la main aux entreprises" sur le télétravail, explique-t-elle. 

Un nouveau protocole sanitaire a été transmis ce lundi aux entreprises. Concrètement, le nombre de jours minimal de télétravail à respecter dans les entreprises, qui avait été fixé à deux journées par semaine au début de l'été, retombe à zéro. La mesure devait se terminer fin août, afin de permettre aux employeurs et aux organisations syndicales de retrouver une entière autonomie à ce sujet, tandis que la reprise économique bat son plein.  

Aussi, le nouveau protocole sanitaire à respecter est très précis : ce sont aux employeurs de trouver un terrain d'entente avec les représentants des salariés afin d'organiser un retour progressif au bureau, à compter de ce mardi 31 août 2021, minuit. Et par conséquent, fixer le nombre de jours de télétravail à respecter. En principe, si une entreprise et son organisation syndicale s'accordent sur aucun jour de télétravail à respecter, les salariés se doivent de respecter leur décision.

Comme cela avait été évoqué lors du plan de déconfinement, le protocole sanitaire en entreprise est allégé depuis le 9 juin dans toutes les entreprises du secteur privé. Aussi, la règle du 100% télétravail, mise en place pour limiter la propagation du Covid en France, ne sera plus la norme. En revanche, le gouvernement laisse clairement entendre la bonne marche à adopter : deux jours par semaine, du 1er juillet à fin août. 

C’est en somme ce qu'indiquait la ministre du Travail, Élisabeth Borne, au moment de présenter l'allègement du protocole sanitaire et le déconfinement des entreprises. Dans une lettre adressée aux partenaires sociaux, relayée par nos confrères du Parisien, on y apprenait que les « les contraintes du 100 % de télétravail » sont levées à partir du 9 juin. Cependant,  « nous redonnons la main aux employeurs et aux salariés pour qu’ils déterminent le nombre de jours adaptés, mais il ne s’agit pas d’abandonner le télétravail ! Cette pratique reste recommandée pour lutter efficacement contre la pandémie » précise la ministre du Travail dans les colonnes du quotidien.

Ainsi, le protocole indique que, selon l’accord national interprofessionnel (ANI) du 26 novembre 2020, « les employeurs fixent dans le cadre du dialogue social de proximité, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, pour les activités qui le permettent ».

Ce nouveau protocole prévoit également de privilégier les réunions en audio ou en visioconférence. En cas de réunion en présentiel, employeurs et salariés devront respecter les gestes barrières, et continuer à porter un masque.

Une jauge de 50% devrait être appliquée dans les cantines d’entreprise, et l’organisation de pots sera à nouveau possible. Ces pots "peuvent être organisés dans le strict respect des gestes barrières, notamment le port du masque dans les espaces clos, les mesures d'aération/ventilation ainsi que des règles de distanciation" précise le protocole.

 Ce texte doit être discuté ce lundi 31 mai en visioconférence entre les partenaires sociaux et Élisabeth Borne.

Télétravail : 8 salariés sur 10 veulent continuer sur un mode à la carte, selon un sondageTélétravail : 8 salariés sur 10 veulent continuer sur un mode à la carte, selon un sondageTélétravail : 8 salariés sur 10 veulent continuer sur un mode à la carte, selon un sondageTélétravail : 8 salariés sur 10 veulent continuer sur un mode à la carte, selon un sondage Télétravail : 8 salariés sur 10 veulent continuer sur un mode ”à la carte”, selon un sondage
À quelques jours de la troisième étape du déconfinement qui prévoit un assouplissement du télétravail dans les entreprises, une large majorité de salariés préfèrent continuer à choisir leur jours de boulot ”en présentiel” ou à la maison. 74% des télétravailleurs veulent pérenniser cette nouvelle pratique au moins un à trois jours par semaine, selon un sondage OpinionWay. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche