Emmanuel Macron annonce le lancement d'États généraux de la justice

Par Alexandre G. · Publié le 5 juin 2021 à 10h46 · Mis à jour le 5 juin 2021 à 10h46
Le président de la République a annoncé ce samedi 5 juin 2021 le lancement imminent d'états généraux de la justice. Chaque année, le Garde des Sceaux devra rendre compte au Parlement de la politique du gouvernement en la matière.

Après le grand débat national, le Grenelle de l'environnement ou le Beauvau de la Sécurité, place aux États généraux de la justice. Toujours à la recherche du grand bouleversement symbolique de sa mandature, le président Emmanuel Macron annonce ce samedi 5 juin le "lancement des États généraux de la justice". Forcément, l'Élysée confirme dans un communiqué le "profond attachement" du président Macron à la "séparation des pouvoirs". 

Pourtant, police et justice ne font pas bon ménage ces dernières semaines.Manifestation de policiers, justice pénale décriée par les forces de l'ordre ou les élus politiques de tous bords : le Garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti est sur tous les fronts. Pour mener à bien une réforme profonde de la justice et des rapports avec la police, l'ancien avocat peut compter sur le soutien de Gérald Darmanin, lui-même encore empêtré dans le Beauvau de la Sécurité, une formule peu ou prou similaire dont l'objectif est de réformer durablement la police

Concrètement, le chef de l'État souhaite que "le Garde des Sceaux rende compte chaque année au Parlement de la politique pénale du gouvernement", indique l'Élysée dans un communiqué. Pour l'heure, les détails concernant ces États généraux n'ont pas encore été communiqués. Ainsi, Éric Dupond-Moretti devrait faire des annonces à ce sujet dans les prochains jours. 

Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron Police : un "Beauvau de la Sécurité" dès janvier annonce Emmanuel Macron Beauvau de la sécurité : table ronde consacrée aux relations police-justice ce jeudi
Après les nombreuses polémiques autour de la controversé loi ”sécurité globale” et la publication de vidéos ”choquantes” de violences policières, le président de la République a précisé l'organisation d'un ”Beauvau de la Sécurité” début 2021. Un évènement qui doit être ”la première pierre de la grande loi de programmation de sécurité intérieure” selon Gérald Darmanin, réunissant syndicats de police, élus et citoyens. Une table ronde consacrée aux relations police-justice a lieu ce jeudi 27 mai 2021.

Macron annonce la création d'un statut de "mort pour le service de la République"Macron annonce la création d'un statut de "mort pour le service de la République"Macron annonce la création d'un statut de "mort pour le service de la République"Macron annonce la création d'un statut de "mort pour le service de la République" Macron annonce la création d'un statut de ”mort pour le service de la République”
Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, le président de la République explique vouloir rendre hommage aux agents du service public qui seraient ”décédés dans des circonstances exceptionnelles”. Au même titre que les militaires ou policiers, ces victimes recevraient une mention honorifique posthume, ”mort pour le service de la République”.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche