Manifestation des policiers : la "Marche Citoyenne" devant l'Assemblée nationale à Paris

< >
Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 19 mai 2021 à 18h18 · Mis à jour le 19 mai 2021 à 18h18
À l'appel des syndicats de forces de l'ordre, des milliers de policiers se sont rassemblées ce mercredi 19 mai 2021 devant l'Assemblée nationale afin d'exprimer leur colère à la suite des nombreuses attaques dont ils ont été victimes ces derniers mois. Tous les citoyens étaient appelés à se rendre à la "Marche citoyenne" des policiers, à laquelle le ministre de l'Intérieur participera également.

Les policiers en colère manifestent dans la rue à Paris. Des milliers de policiers se sont rassemblés dans l'après-midi du mercredi 19 mai 2021 devant l'Assemblée nationale, afin d'exiger plus de sévérité à l'encontre des "agresseurs des forces de l'ordre". À l'appel de l'intersyndicale, la "Marche citoyenne" des policiers vient en réponse aux nombreuses attaques et agressions répétées ces dernières années à l'encontre des forces de l'ordre.

Le 23 avril dernier, une fonctionnaire de police était assassinée à Rambouillet. Plus récemment, au début du mois de mai, le brigadier Éric Masson perdait la vie au cours d'une opération antidrogue, à Avignon. 

Aussi, les syndicats de police invitent tous les "citoyens" à venir les "soutenir" lors de cette manifestation, qui devrait être statique. D'après les informations révélées par nos confrères de BFMTV, la "Marche citoyenne" devrait prendre la forme d'un rassemblement statique, avec une tribune installée devant l'Assemblée nationale. Un écran géant va également être installé, afin de retransmettre les différentes prises de parole planifiées. En ce sens, de nombreuses personnalités politiques comme le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, ou encore le candidat à la présidentielle pour le Parti communiste, Fabien Roussel, ainsi que le secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure.

Pour les citoyens sympathisants présents dans le public, ils devront se positionner le long du quai d'Orsay, entre le Palais Bourbon et le bâtiment détenu par Air France, non loin de l'esplanade des Invalides. Un autre écran géant sera installé sur le quai d'Orsay, avec des haut-parleurs accrochés aux arbres, confirme BFMTV. Un passage pour filtrer le public se fera devant le bâtiment de la compagnie aérienne. 

Policiers et gendarmes agressés : Castex promet un durcissement des peines Policiers et gendarmes agressés : Castex promet un durcissement des peines Policiers et gendarmes agressés : Castex promet un durcissement des peines Policiers et gendarmes agressés : Castex promet un durcissement des peines Policiers et gendarmes agressés : Castex promet un durcissement des peines
À l'issue d'une réunion avec les syndicats de policiers, suite aux récents attentats survenus à Avignon et à Rambouillet, le Premier ministre Jean Castex a annoncé au soir du lundi 10 mai 2021 que les peines prononcées à l'encontre des agresseurs des forces de l'ordre seront plus sévèrement punis.

Police en Ile-de-France : de nouvelles recrues pas au niveau selon plusieurs hauts gradésPolice en Ile-de-France : de nouvelles recrues pas au niveau selon plusieurs hauts gradésPolice en Ile-de-France : de nouvelles recrues pas au niveau selon plusieurs hauts gradésPolice en Ile-de-France : de nouvelles recrues pas au niveau selon plusieurs hauts gradés Police : Macron annonce une modernisation de l'uniforme d'ici 2022
Emmanuel Macron a annoncé dimanche 18 avril que les uniformes de police allaient changer pour devenir plus modernes, remplaçant entre autres la casquette par un calot. Une annonce accompagnée d'un maintien de l'objectif de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d'ici la fin de son quinquennat, en 2022.

Police : la technique de l'étranglement bientôt interdite Police : la technique de l'étranglement bientôt interdite Police : la technique de l'étranglement bientôt interdite Police : la technique de l'étranglement bientôt interdite Paris : la création d'une police municipale approuvée à l'Assemblée nationale
Paris va bientôt avoir sa police municipale. En effet, l'Assemblée Nationale a voté ce jeudi 19 novembre en faveur de la création d'une force de police rattachée à la Ville de Paris. Anne Hidalgo table sur une mise en service au plus tard mi-2021. Cette police municipale, de 5000 agents, aura pour mission d'assurer la tranquillité publique, sanctionner les incivilités, combattre les nuisances sonores et les dépôts sauvages d’ordures.

Informations pratiques

Lieu

35 Quai d'Orsay
75007 Paris 7

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche