Congé paternité, gaz, chômage partiel, pass sanitaire européen... ce qui change ce 1er juillet 2021

Par Caroline J. · Publié le 30 juin 2021 à 08h32 · Mis à jour le 30 juin 2021 à 08h32
Que vous réserve ce mois de juillet 2021 ? Forte hausse des factures du gaz, allongement du congé de paternité, baisse du chômage partiel ou encore mise en place du certificat sanitaire européen… Découvrez les nouveautés qui vous attendent en France à compter de ce jeudi 1er juillet 2021.

Nous voilà bientôt au mois de juillet ! Et autant vous le dire de suite, mais juillet nous réserve plusieurs nouveautés et quelques changements avec notamment une baisse de l'indemnisation du chômage partiel, une forte hausse des tarifs réglementés du gaz, mais aussi l'allongement du congé de paternité ou encore l'entrée en vigueur du certificat sanitaire européen... On découvre ensemble les bouleversements et nouveautés qui vous attendent en France dès ce jeudi 1er juillet 2021

Forte hausse des tarifs du gaz

Après une hausse au mois de juin, le tarif réglementé de vente de gaz naturel vendu par Engie va à nouveau augmenter au 1er juillet 2021, avec cette fois-ci une forte hausse de 9,96%.

Comme le précise le site de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), "cette forte hausse est due principalement (pour 7,8%) à la hausse des prix du gaz sur le marché mondial liée à la reprise économique, sachant que 99% du gaz consommé en France est importé. Elle est due en outre pour plus de 2% à la participation du gaz en faveur de la transition énergétique (dispositif des CEE)."

Baisse de l’indemnisation du chômage partiel

Le chômage partiel, mis en place en raison de la crise sanitaire, évolue. A partir du 1er juillet, les salariés ne toucheront plus que 60 % de leur salaire brut (contre 70 % actuellement), soit 72 % de leur salaire net (contre 84 % aujourd’hui). Notez que cette indemnité ne peut pas être inférieure à 8,11 € net ni supérieure à un plafond de 27,68 € par heure chômée.

Concernant les secteurs les plus touchés par la crise (hôtellerie, restauration, sport, culture…) et les établissements fermés administrativement ou soumis à restriction, l'employeur devra continuer à verser au salarié une indemnité correspondant à 84 % de son salaire net. Aucun changement prévu au 1er juillet donc pour ces secteurs concernés. 

Allongement du congé paternité

Adopté en première lecture par l'Assemblée nationale le 23 octobre dernier, l’allongement de la durée du congé de paternité et d'accueil de l'enfant a été validé par le Sénat dans la nuit du vendredi à samedi 14 novembre 2021 pour une mise en vigueur dès le 1er juillet 2021.

Ainsi, à partir du 1er juillet, la durée du congé de paternité et d'accueil de l'enfant passe de 11 à 25 jours calendaires pour une naissance simple et de 18 à 32 jours en cas de naissances multiples.

La ministre de l'Egalité Hommes-Femmes favorable à un congé paternité d'un moisLa ministre de l'Egalité Hommes-Femmes favorable à un congé paternité d'un moisLa ministre de l'Egalité Hommes-Femmes favorable à un congé paternité d'un moisLa ministre de l'Egalité Hommes-Femmes favorable à un congé paternité d'un mois Le congé paternité passe à 28 jours dès le 1er juillet 2021 en France
Bonne nouvelle pour les futurs papas. Le congé paternité passera bien de 14 à 28 jours à compter du 1er juillet 2021. Petite déception pour les bébés à venir avant le 1er juillet prochain puisque le deuxième parent ne profitera que de onze jours payés, en plus du congé de naissance. [Lire la suite]


Mise en place du certificat sanitaire européen


Afin de faciliter les voyages et les déplacements dans l'Union européenne, le certificat sanitaire européen entre en vigueur à compter du 1er juillet 2021.

Pass sanitaire, certificat vaccinal : comment les récupérerPass sanitaire, certificat vaccinal : comment les récupérerPass sanitaire, certificat vaccinal : comment les récupérerPass sanitaire, certificat vaccinal : comment les récupérer Pass sanitaire, certificat vaccinal : comment les récupérer
Voyager, assister à un festival, entrer dans un stade... Certaines activités nécessitent désormais de présenter un pass sanitaire. Qu'il soit français ou européen, on vous explique comment récupérer ce fameux passe-partout. [Lire la suite]


Rénovation énergétique : élargissement des bénéficiaires de MaPrimeRénov'

Depuis le 1er janvier 2020, le gouvernement propose MaPrimeRénov'. Objectif ? Aider les ménages à financer les travaux de rénovation énergétique dans leur logement. À partir du 1er juillet 2021, davantage de personnes vont pouvoir bénéficier du dispositif MaPrimeRénov'. Ainsi, les propriétaires bailleurs pourront à leur tour déposer leur demande de prime.

Le site officiel de l’administration française précise que les travaux faisant l'objet d'un devis signé à partir du 1er octobre 2020 sont éligibles. 

Nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE)

À compter du 1er juillet 2021, le diagnostic de performance énergétique (DPE) va connaître plusieurs évolutions. Il se veut plus lisible et plus fiable, selon le site service-public.fr. Ainsi, sa méthode de calcul sera unifiée pour tous les logements, en éliminant la méthode dite « sur facture ».

Par ailleurs, le diagnostic de performance énergétique devient opposable. « En cas de doute, le locataire ou acheteur peut refaire un diagnostic : si le nouveau DPE n'affiche pas les mêmes résultats que celui présenté par le propriétaire, la personne peut se retourner contre lui et même demander une compensation, voire faire appel à la justice » précise le site service-public.fr.

On rappelle que le diagnostic de performance énergétique est un document qui indique au futur acquéreur ou locataire une estimation de la consommation énergétique d'un logement et son taux d'émission de gaz à effet de serre.


Bonus écologique et prime à la conversion

Attention, le barème du bonus écologique évolue à compter du 1er juillet. Pour l'achat d'un véhicule neuf électrique ou hybride rechargeable, le barème sera abaissé de 1 000 € dès le 1er juillet 2021, sur tous les bonus écologiques.

Concernant la prime à la reconversion, là aussi, il y a du changement. Ainsi, à compter du 1er juillet, cette prime ne sera plus accordée pour l'achat d'un véhicule diesel et d'un véhicule portant la vignette Crit'Air 2.

« Si le véhicule est neuf ou immatriculé depuis moins de 6 mois, il devra émettre au maximum 132 g de CO2 par km, sauf exceptions. Si le véhicule est d'occasion, il devra émettre au maximum 137 g de CO2 par km, sauf exceptions. » précise le site service-public.fr.


Vente d'éthylotests

À compter du 1er juillet 2021, les grandes surfaces, épiceries, cavistes et les sites internet ou tout autre magasin qui vend de l'alcool à emporter devront obligatoirement vendre des éthylotests.

Le site service-public.fr précise : « dans un délai de 3 mois, les commerces concernés devront proposer à la vente des éthylotests chimiques homologués ou des éthylotests électroniques, à proximité du rayon présentant le plus grand volume de boissons alcoolisées ou près de la caisse. Ils devront disposer d'un stock minimal de 10 ou 25 éthylotests, en fonction de la taille des rayons alcool. »

Reprise des concerts debout

Bonne nouvelle pour les amateurs de musique live, puisque les concerts debout vont pouvoir reprendre dès le 30 juin. C’est ce qu’avait annoncé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.

Covid : vers une reprise des concerts et spectacles debout le 20 janvier 2021 ?Covid : vers une reprise des concerts et spectacles debout le 20 janvier 2021 ?Covid : vers une reprise des concerts et spectacles debout le 20 janvier 2021 ?Covid : vers une reprise des concerts et spectacles debout le 20 janvier 2021 ? Covid : les concerts debout autorisés le 30 juin, annonce Bachelot
Les concerts debout vont pouvoir reprendre en France le 30 juin 2021, a annoncé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot lors d'une conférence de presse le 21 juin dernier, à l'occasion de la Fête de la Musique. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche