Covid : Véran annonce des assouplissements dans l'application du pass sanitaire

Par Graziella L. · Mis à jour le 9 août 2021 à 12h24 · Publié le 8 août 2021 à 08h59
Le ministre de la Santé, Olivier Véran a annoncé des assouplissements dans l'application du pass sanitaire, alors que la loi l'instaurant a été validée jeudi par le Conseil constitutionnel et prendra effet ce lundi 9 août 2021.

Dans une interview au Parisien, Olivier Véran, ministre de la Santé, a évoqué quelques assouplissements concernant l'application du pass sanitaire. Ce dernier, déjà obligatoire pour se rendre dans des lieux de loisirs et de culture, va s'étendre dès ce lundi 9 août à de nombreux lieux publics, après la validation de la loi instaurant le pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants par le Conseil constitutionnel jeudi.

Tiger Tiger restaurant, le resto street food Hongkongais du 10eTiger Tiger restaurant, le resto street food Hongkongais du 10eTiger Tiger restaurant, le resto street food Hongkongais du 10eTiger Tiger restaurant, le resto street food Hongkongais du 10e Coronavirus : Extension du Pass Sanitaire, ce qui a changé depuis le 9 août 2021 en France
Alors que le variant Delta cause une relance de l'épidémie de coronavirus en France, le gouvernement a décidé d'étendre le Pass Sanitaire à d'autres lieux de la vie quotidienne depuis lundi 9 août 2021. Voici ce qui change désormais en France. [Lire la suite]

Le pass sanitaire s'appliquait jusqu'ici sous la forme d'un QR code témoignant d'un schéma vaccinal complet, de la négativité d'un test Covid-19 de moins de 48h ou du rétablissement de la maladie.

Désormais, un dépistage négatif sera valable jusqu'à 72h, pour les non-vaccinés. Il sera également possible "d’effectuer des autotests supervisés par un professionnel de santé, en plus des tests antigéniques et PCR. Eux aussi seront valables 72 heures", a ajouté le ministre de la Santé. 

Olivier Véran a également rappelé que le pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour se rendre chez son médecin traitant, au contraire des hôpitaux, où il ne devra pas être "un frein pour accéder à des soins utiles et urgents".

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche