Tempête Ida : au moins 44 morts dans le nord-est des États-Unis après les inondations

Par Laurent P. · Publié le 3 septembre 2021 à 10h58
Alors que l'ouragan Ida a dévasté le sud-est des États-Unis fin août, celui-ci, rétrogradé en tempête, a touché New York de plein fouet les 1er et 2 septembre 2021. Une tempête qui a causé une inondation monstre dans la ville, plongeant le métro sous l'eau. Et le bilan est assez lourd... On fait le point !

New York sous l'eau... C'est le malheureux constat que fait la ville jeudi 2 septembre, alors que la tempête Ida touchait de plein fouet la région, provoquant d'impressionnantes inondations dans les rues. À tel point que la gouverneure de l'État de New York, Kathy Hochul, a déclaré l’état d’urgence dans la nuit de mercredi à jeudi : "Je déclare l’état d’urgence pour aider les New-Yorkais affectés par la tempête. Veuillez ne pas rester dans la rue et éviter tous les déplacements inutiles", explique-t-elle sur Twitter.

Un état d'urgence inondation proclamé pour la première fois à New York par le National Weather Service, comme l'indique également le service national météo. Les New-Yorkais se sont donc réveillé les pieds dans l'eau, abasourdis par les inondations qui ont envahi appartements et voie publique. Sans école ni transport public non plus... Et pour cause : l'état d'urgence entraîne automatiquement leur fermeture.

L'aéroport de Newark, ainsi que de nombreuses stations de métro sont inondées, en atteste les nombreuses vidéos, assez impressionnantes, circulant sur les réseaux sociaux. "À Central Park, au cœur de Manhattan, il a plu 18,26 centimètres d’eau en douze heures, deux fois plus que le précédent record, qui datait de 1927", a également rapporté, de son côté, Arnaud Leparmentier, correspondant du Monde à New York.

Et le bilan est lourd : au moins 44 morts dans les états de Pennsylvanie, du Connecticut, de New York et du New Jersey. Le Président Joe Biden a quant à lui décrété l'état d'urgence dans les états de New York et du New Jersey, permettant la mise en place d'une aide fédérale. "Nous sommes tous ensemble. La nation est prête à aider", a-t-il par ailleurs indiqué. Celui-ci doit se rendre ce vendredi 3 septembre en Louisiane, premier état touché par l'ouragan.

Fin août déjà, la grosse pomme était touchée par l'ouragan Henri, mettant prématurément fin au concert organisé dans Central Park pour fêter le retour à une vie post-Covid plus sereine. Une célébration qui avait tourné court, avec un message des autorités demandant aux participants, en plein milieu d'un concert, de rentrer immédiatement chez eux. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche