Bronchiolite en France : faut-il craindre une épidémie de "grande ampleur" cet hiver ?

Par Caroline J. · Publié le 11 octobre 2021 à 08h12
En raison de la levée des mesures barrières dans le pays, le Conseil scientifique redoute une épidémie de bronchiolite de "grande ampleur" cet hiver.

Faut-il s’attendre à une résurgence plus marquée de l’épidémie de bronchiolite en France cet hiver? C’est en tout cas ce que redoute le Conseil scientifique. Dans son dernier avis, il prévient que « l’épidémie de bronchiolite pourrait être de grande ampleur », notant un « déficit d’immunité collective acquise significatif pour les enfants nés après mars 2020 ».

Même crainte pour Santé publique France. Dans un message posté sur Twitter le 8 septembre 2021, l'Agence nationale de santé publique explique que l’amplitude de l’épidémie pour la période 2020-2021 « a été très inférieure à celle de de la saison précédente ». Pour la saison 2020-2021, 33.971 passages aux urgences d'enfants de moins de 2 ans pour cause de bronchiolite ont été enregistrés dans le pays, contre 56.427 sur la saison 2019-2020.

Aussi, Santé publique France explique qu'« une épidémie de plus grande ampleur que celle observée chaque année est possible l’an prochain du fait de la moindre stimulation immunitaire induite par la faible circulation du virus cet hiver, dans un contexte de levée des mesures barrières ».

Pour appuyer ses propos, l’agence prend pour exemple l’Australie où une épidémie de bronchiolite « d’intensité inhabituelle » a été observée cet automne dans le pays.

Comme le rappelle Santé publique France, la bronchiolite est une « maladie respiratoire épidémique due majoritairement au virus respiratoire syncytial (VRS) ». Chaque hiver, elle touche environ 30% des nourrissons de moins de 2 ans. 2 à 3% des nourrissons de moins de 1 an sont hospitalisés chaque année pour une bronchiolite sévère. Mais, dans la très grande majorité des cas, la « bronchiolite est bénigne et évolue de manière favorable, spontanément », explique l’agence, qui précise que le symptôme le plus fréquent est une congestion nasale (toux légère, fièvre modérée).

Très contagieuse, la bronchiolite se transmet par la salive, les éternuements, la toux, les mains et également les objets souillés, comme les jouets, les tétines... 

Informations pratiques

Site officiel
www.santepubliquefrance.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche