Emploi étudiant : 15 000 offres supplémentaires proposées par le gouvernement

Par Cécile D. · Publié le 9 septembre 2021 à 13h17
Au micro de Sud Radio ce jeudi 9 septembre, Elisabeth Borne a annoncé que 15 000 offres d'emploi étudiant supplémentaires seraient mises en ligne dès ce matin sur le site 1 jeune, 1 solution.

Après une année très difficile pour les étudiants, notamment ceux qui ont été privés de petits boulots, le gouvernement tente de se rattraper. Ce jeudi 9 septembre 2021 sur Sud Radio, Elisabeth Borne a annoncé la mise en ligne immédiate de 15 000 offres d'emploi étudiant. 

« On veut aider les étudiants qui le veulent à trouver un petit job en mettant en ligne, dès ce [jeudi] matin 15 000 offres de jobs étudiants », dévoile la ministre du Travail, qui précise : « c'est un job qui ne pénalise pas l'étudiant, qui doit poursuivre aussi ses études et réussir ses examens ». Ces nouvelles offres de job étudiants sont des contrats de moins de 15 heures par semaine, afin que le temps d'étude ne soit pas trop empiété par le travail.

Ces propositions de jobs sont à découvrir sur la plateforme 1 jeune, 1 solution, dans laquelle on retrouve déjà des offres de stage, d'alternance, de job étudiant ou d'emploi. Les secteurs de la garde d'enfant ou du tutorat, de l'hôtellerie-restauration et de l'entretien ménager sont les plus cités dans la liste des propositions de travail.

La plateforme dédiée à aider les jeunes à trouver un emploi est très fréquemment consultée, et aurait déjà permis « à près de trois millions de jeunes de trouver un emploi, une formation, un apprentissage, un parcours d'insertion », se félicite Elisabeth Borne, qui ajoute que le site lancé en novembre 2020 est « aujourd'hui riche de plus de 400 000 offres d'emploi dédiées aux jeunes. »

Au micro de Sud Radio, la ministre du Travail encourage les employeurs à prendre des initiatives pour accompagner la relance économique du pays. Prime Macron, augmentation des salaires, formations... Elisabeth Borne assure que « notre économie repart très vite, très fort ! », bien que les entreprises soient confrontées à une pénurie de main-d'œuvre pour les postes les plus bas.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche