Stations de ski: réouverture des remontées mécaniques "dès ce week-end" et sans pass sanitaire

Par Caroline J., Laurent P. · Publié le 15 octobre 2021 à 11h24
Bonne nouvelle pour les professionnels de la montagne. Le secrétaire d’État chargé du Tourisme a confirmé ce 14 octobre 2021 que certaines stations de ski et leurs remontées mécaniques pourront rouvrir "dès ce week-end". Mieux, le pass sanitaire ne sera pas exigé.

Les Français pourront aller skier cet hiver ! Et d’après Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du Tourisme, le pass sanitaire ne sera pas exigé pour accéder aux stations de ski et à leurs remontées mécaniques pour cette saison 2021/2022. C'est ce qu'il a laissé entendre ce 14 octobre 2021 lors d'un déplacement à Sisteron dans les Alpes-de-Haute-Provence. "Les remontées mécaniques, qui l'année dernière n'avaient pas pu ouvrir parce que nous n'avions pas la vaccination, pas le pass sanitaire à l'époque, vont pouvoir ouvrir" dès ce week-end, a-t-il indiqué à BFM, faisant notamment référence au "glacier de Tignes" prêt à accueillir ses premiers skieurs. "A ce stade, le pass sanitaire n'est pas exigé sur les remontées mécaniques", a-t-il ajouté. 

Toutefois, le ministre se veut prudent et n’exclut pas de recourir au pass sanitaire pour accéder aux remontés mécaniques, si besoin. "Il faut être très prudent, le pass sanitaire, c’est ce qui a permis de laisser ouvert un certain nombre d'activités cet été et donc il ne faut pas s'interdire d'avoir recours à cet outil le cas échéant (...) On ne peut pas se payer le luxe d'une deuxième année blanche, mais il ne faut pas l'exclure si besoin" a-t-il confié.

Le 30 septembre 2021 lors de la clôture du Congrès des Domaines skiables de France, Jean-Baptiste Lemoyne avait déjà annoncé la réouverture des remontées mécaniques après une saison blanche. "Cet hiver, on va skier parce qu'il y a la vaccination, parce que l'épidémie est sous contrôle", avait-il ainsi confirmé à Europe 1, avant d’ajouter : "On va pouvoir enfin prendre un grand bol d'air pur."

Le secrétaire d’État chargé du Tourisme avait aussi précisé que cette réouverture des remontées mécaniques des stations de ski se fera sans pass sanitaire, si la situation épidémique continue de s’améliorer. "Le pass sanitaire n'est pas demandé à l'heure actuelle donc on va commencer la saison comme ça", avait annoncé Jean-Baptiste Lemoyne. "Et puis on touche du bois. J'espère que la saison se déroulera bien et que l'épidémie restera jugulée. S'il y avait des dégradations, il faudra peut être qu'on reparle. Mais on sait que quoi qu'il arrive, on pourra rester ouvert." avait-il confié à Europe 1.

Pour rappel, le 17 septembre dernier, Jean-Baptiste Lemoyne avait déjà préconisé une réouverture des remontées mécaniques cet hiver : "Je n’imagine pas que nous n’ayons pas de saison d’hiver, on a ouvert les boites de nuit et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas rouvrir les télésièges et les télécabines", avait-il expliqué à l'occasion du forum mondial du tourisme à Évora, au Portugal. 

En revanche, il avait évoqué sur France Inter la nécessité du pass sanitaire : "Le pass sanitaire a fait la preuve de son efficacité parce que cela permet de pratiquer des activités en toute sécurité sanitaire. C'est très important, car il y a une demande du public de réassurance sanitaire, et puis il a démontré qu’il pouvait aussi se combiner avec un bon maintien du chiffre d’affaires". Depuis, ce scénario semble donc s'éloigner en raison de la nette amélioration de la situation sanitaire en France. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche