Sécurité routière : 75% des Français favorables à un test médical pour les conducteurs les plus âgés

Par Cécile D. · Publié le 8 novembre 2021 à 19h25
Les conducteurs de plus de 65 ans doivent-ils passer un examen médical pour conserver leur permis de conduire ? C'est ce que préconise 75% des Français, selon une étude commandée par Dekra. Les sniors soutiennent également cette proposition, à condition qu'ils ne soient pas obligés de suivre un stage de remise à niveau par la suite...

Les conducteurs de plus de 65 ans sont-ils plus dangereux sur la route ? Selon une enquête commandée par Dekra et dévoilée par RTL, les seniors ne représentent pas un risque particulier au volant. Pourtant, 75% des Français sondés souhaitent voir la mise en place d'un examen médical systématique pour ces conducteurs âgés.

Une mesure approuvée par 58% des conducteurs en question... A condition que cet examen ne mène pas ensuite à un stage de remise à niveau imposé. Si ces cours sont proposés aux volontaires, 60% des seniors refusent de devoir obligatoirement le suivre dès qu'ils atteignent 65 ans.

Lorsque l'on se penche sur les statistiques de la sécurité routière, les seniors ne sont pas les plus à craindre sur la route. Ils représentent 21% de la population, mais ne sont à l'origine que de 10% des accidents - alors que les 18-24 ans sont à l'origine de 20% d'entre eux. En revanche, leurs chances de survie sont plus minces en cas de problème : « La moyenne nationale est stable à 50 tués par million d’habitants. Le taux se stabilise à 63 tués pour un million d’habitants pour les personnes âgées de 65 ans et plus », dévoilait l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière en septembre 2020.

Une vision moins bonne, notamment de loin, une baisse de l'audition et une perte des réflexes font que les conducteurs âgés ont plus de risques d'être victimes d'un accident de la route. Pour combler ces déficiences, les autorités encouragent les seniors à équiper leurs voitures de boîtes de vitesse automatiques, d'une direction assistée, ou encore de réglages électriques des rétroviseurs.

Une sécurité supplémentaire pour cette catégorie de la population, qui préfère largement la voiture pour se déplacer tous les jours (86%) au vélo (14%) ou à la marche (85%). 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche