Covid : la paralysie du sommeil, un nouveau symptôme dû au variant Omicron ?

Par Graziella L. · Publié le 10 janvier 2022 à 11h50
Parmi les symptômes relevés chez les malades du Covid-19 avec le variant Omicron, on compte des troubles du sommeil et notamment la paralysie du sommeil, dans certains cas.

La France est submergée par le variant Omicron du Covid-19 depuis plusieurs semaines, et a vu de nouveaux symptômes apparaitre. Le nouveau variant, moins sévère mais plus contagieux, occasionne des records de contaminations hors du commun, plus hauts que lors des précédentes vagues. Parmi ces symptômes, la paralysie du sommeil, qui accompagne les sueurs nocturnes.

Coronavirus : l’ordre d’apparition des symptômes identifié par une étudeCoronavirus : l’ordre d’apparition des symptômes identifié par une étudeCoronavirus : l’ordre d’apparition des symptômes identifié par une étudeCoronavirus : l’ordre d’apparition des symptômes identifié par une étude Sueurs, éruptions cutanées, douleurs musculaires… voici les nouveaux symptômes du variant Omicron
Alors qu’Omicron déferle sur la France à une vitesse fulgurante, les médecins et scientifiques voient apparaître de nouveaux symptômes liés à ce variant. Sueurs nocturnes, douleurs musculaires, ou encore éruptions cutanées chez les enfants... voici les symptômes typiques observés chez les malades infectés par Omicron. [Lire la suite]

Depuis le début de la pandémie, des troubles du sommeil ont été répertoriés. Ce nouveau variant atypique se manifeste un peu différemment, le plus souvent sous la forme d'un simple rhume, avec des maux de tête et de gorge, des éternuements, de la toux. Au Royaume-Uni, des cas de paralysie du sommeil ont été détectés, avec des sueurs nocturnes. Ce phénomène est très impressionnant mais heureusement bénin.

Qu'est-ce que la paralysie du sommeil ? Au moment de s'endormir ou dans une phase de réveil, on est conscients, avec les yeux ouverts, mais incapables de bouger, le corps est immobile. Cela peut durer quelques minutes, mais il n'y a pas à s'en inquiéter car cela est simplement causé par la fièvre nocturne. Cependant, l'évènement peut être effrayant et les médias britanniques prennent ce nouveau symptôme au sérieux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche