This page is not available in your language, please, choose yours

Paris présente son Plan Piéton au prochain Conseil

Publié le 25 janvier 2017 Par Elodie D.
Les Champs-Elysées réservés aux piétons un dimanche par mois

La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a vraiment envie d'en finir avec les voitures de la capitale. Après la mise en place dun plan vélo, des zone(s) à trafic limité, de la piétonnisation des berges de Seine, la Maire présente son Plan piéton qui porte sur le réaménagement de sept places parisiennes, la végétalisation de l’espace public, la reconquête des rues via des promenades…'

Le Plan Piétons, dévoilé lundi 23 janvier 2017 par la mairie de Paris, a pour but de redonner leur place aux piétons dans la capitale, avant 2020. En 5 chapitres, la mairie de Paris nous explique à quoi pourrait ressembler les rues de Paris si le grand plan est validé lors du prochain Conseil de Paris des 30-31 janvier et 1er février 2017.

Rassurer les piétons (notamment les familles), transformer les rues en des promenades agréables et moins polluées, rendre leur suprême aux grandes places laissées aux véhicules, offrir un vrai service d'itinéraires pédestres et célébrer une culture piétonne qui ne cherche qu'à exister, voici les idées discutées autour de centaines de projets bientôt en études !

Chantier 1 : Faciliter les continuités piétonnes et de nouveaux partages de la voirie

  • Reconquérir l'espace pour le séjour des piétons :
    Gagner de la place en redessinant les carrefours, en élargissant les espaces situés de part et d'autre des traversées, aménager des espaces attenant aux bouches de métro pouvant servir de lieux de rendez-vous avec un mobilier urbain offrant le plus grand confort
     
  • Donner plus de liberté de mouvement aux piétons :
    élargir les passages piétons, tenir compte des trajectoires naturelles observées, baisser l'intensité de la circulation au bénéfice des transports en commun et des modes de transport doux et supprimer une file de circulation
     
  • Des promenades sur les grands boulevards :
    c
    réer des effets de type «plateau traversant» afin de faciliter la traversée des rues qui coupent le terre-plein central, équiper le terre-plein central d'éléments ludiques permettant de ponctuer et de rythmer le parcours, Travailler la végétalisation de façon à supprimer les effets «barrière» et à clarifier les accès latéraux
     
  • Des places à requalifier :
    A linstar de la place de la République, 7 places vont être réaménagées pour rééquilibrer l'utilisation des espaces publics au profit des piétons (Bastille, Nation, Italie, Panthéon, Fêtes, Madeleine, Gambetta). Une expérimentation est prévue pour faciliter les cheminements des non-voyants: un guidage tactile au sol est testé dans le projet d'aménagement Broussais. La Ville étudiera son adaptation aux sept places.
     
  • Des franchissements à faciliter:
    périphérique et ruptures urbaines Matérialiser de manière adéquate les trajectoires les plus directes et les plus courtes entre les différents points d'accès aux transports publics, offrir un plus grand confort de l'attente au sein et à proximité immédiate des arrêts de bus et de tramway, Travailler l'ambiance urbaine des portes de Paris afin de «faire ville» (donner un caractère moins routier au secteur circulé des portes en retravaillant la linéarité des axes et les traitements des carrefours et garantir une bonne visibilité et accessibilité aux cafés et lieux de restauration, commerces de proximité, jardins et squares situés à proximité des portes)

Chantier 2 : Favoriser la diversité d'usages de la rue

  • Des quartiers où privilégier la vie de la rue plutôt que la circulation 
    Expérimentation, dans les arrondissements volontaires, de nouvelles formes de «zones de rencontres», installations végétales ou autres le long des façades, élargissements de trottoirs, mises à niveau trottoirs-chaussée, marquages au sol et interventions artistiques, végétalisation, création de «rues aux enfants» à travers un aménagement interdisant toute circulation motorisées et des mobiliers ou peintures au sol favorisant le jeu
     
  • Une utilisation plus diversifiée du domaine public
    Création d'un guide destiné aux usagers pour favoriser de nouveaux usages du domaine public, Ateliers pour mobiliser la parole de personnes sans domicile fixe et en grande précarité 

Chantier : Élever les standards de confort des espaces publics

  • Des espaces publics, plus sûrs et plus accueillants
    Séparateurs permettant de délimiter les circulations des piétons et des cyclistes, suppression des feux en zone 30 pour favoriser la vigilance des conducteurs, dménagements conciliant accessibilité, sécurité et agrément
     
  • Des cheminements dégagés, en particulier dans les lieux de surdensité piétonne
    Rechercher la mutualisation des fonctions et les mobiliers multi-fonctionnels, Élargir les trottoirs autant que possible, définir des périmètres de respiration dans un rayon de 5-10 minutes à pied autour des attracteurs majeurs Intégrer des systèmes de traversée simultanée dans toutes les directions de type «Oxford Circus» à Londres dans le Secteur Opéra (9e), sur les Champs-Elysées et sur le plateau des Halles.

Chantier : repenser l'orientation des piétons

  • Des repères plus efficaces pour trouver son chemin
    Remplacer les plans de la ville situés dans les abris-voyageurs et sanisettes par des plans indiquant mieux les temps de marche et les sites remarquables, lancer une réflexion sur les informations supplémentaires éventuelles à mentionner sur les plaques de rue
     
  • Des parcours signalés pour découvrir la ville à pied
    Projets de signalétique participative dans les quartiers «Politique de la ville» sur le parcours Louvre-Bastille, de Montmartre au Marché aux Puces» et à travers ses ponts avec le Comité d'histoire de la Ville de Paris

Chantier : Conforter la culture piétonne de Paris

  • Une célébration des piétons de Paris
    Accueil de la conférence Walk 21, programmation d'événements culturels: expositions, manifestations

  • La marche urbaine comme art de vivre
    Création de plans documents papier ou en ligne indiquant les temps de trajet à pied, création de promenades urbaines et de parcours pédestres métropolitains, Promotion de la marche auprès de différents publics, centres de formation, écoles, établissements pour personnes âgées, dispensaires et centres de santé

Selon Christophe Najdovski, adjoint EELV aux Transports de la maire , "Il s'agit de remettre la voiture à sa juste place. Elle occupe 50% de l'espace public pour 13% des déplacements"! C'est dit, résultat le 1er février 2017 !

Infos pratiques :
Plan Piéton présenté par la Mairie de Paris 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ACTUALITÉS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement