Coronavirus : le point sur les mesures de la Région Ile-de-France

Par My B., Julie M., Laurent P. · Photos par My B. · Publié le 29 mars 2020 à 19h11 · Mis à jour le 30 mars 2020 à 09h10
Valérie Pécresse, la Présidente de la région Ile-de-France a annoncé son plan d'aide pour venir en renfort afin de lutter contre le coronavirus. Application pour soignants, lits mis à disposition et aide financière aux cabinets, commandes de masques... Découvrez les mesures et propositions !

L'Ile-de-France se mobilise face au CoronavirusValérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France avait annoncé sur Twitter lundi 23 mars 2020 une commande 20 millions de masques, dont 5 arriveront dès cette semaine. Son objectif : "doubler la distribution auprès des médecins, pharmaciens, EPHAD" explique-t-elle, tout en indiquant que ces masques seront aussi distribués "aux associations humanitaires, agents du service public, forces de sécurité, commerçants".

Dans son allocution télévisée du 29 mars 2020, la présent de la région a annoncé que ce sont finalement 1,5 million de masques qui sont arrivés depuis Chine jusqu'en Île de France au cours de 7 derniers. Elle a également ajoutée qu'elle demande aux entreprises de la région qui le peuvent de faire des dons de masques, de gel hydro-alcoolqiues et de blouses qui sont indispensables à la sécurité du personnel soignant. Si vous souhaitez apporter votre contribution, rendez-vous sur la plateforme Renforts-Covid.

De nouvelles mesures qui font suite à celles prises mercredi 18 mars 2020, pour aider à la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Elle déclarait alors que la région ouvrait dans les 48h un numéro d’appel unique pour recueillir les demandes d’aides financières pour :

  • Les cabinets médicaux et infirmiers libéraux 
  • Les PME/TPE en difficulté 
  • Les associations humanitaires 
La région a également mis en place un fond d'urgence de 10 millions d'euros pour payer leurs factures.

Afin de répondre au souci de manque de lits d'hôpitaux qui vont être amenés à manquer, la région propose à l’Etat les 9180 lits d’internat des lycées franciliens, désormais vides afin de mettre à l'abri les personnes malades en situation précaire et l'organisation de "soins de suite" pour les malades convalescents après passage en réanimation.

De plus, Valérie Pécresse a annoncé ce vendredi 29 mars au matin le remboursement du Pass Navigo pour le mois d'avril "car seulement 500.000 franciliens prennent les transports au lieu de 5 millions d’abonnés" mais ce sont des personnes qui ont des fonctions essentielles au pays (médecins, soignants, policiers,... et bien d'autres).

Enfin, elle a rappelé le besoin de bénévoles jeunes. "Une grande partie des bénévoles associatifs ont aujourd’hui plus de 70 ans donc on ne peut pas faire appel à eux."

« Toutes les personnes qui ont été formées à donner des soins et qui aujourd’hui se trouvent en dehors du système hospitalier (médecins du travail, scolaires, retraités…) peuvent venir prêter main-forte » en se faisant connaître sur une application que « nous allons lancer d’ici la fin de la semaine avec l’agence régionale de santé », a déclaré Valérie Pécresse sur RTL.

Boostez cet article en 1 clic
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche