Coronavirus : un laboratoire de gel hydroalcoolique à ciel ouvert installé à Paris

Par Caroline J. · Publié le 30 mars 2020 à 08h32 · Mis à jour le 30 mars 2020 à 11h54
Pour aider les professionnels de santé face à cette crise sanitaire, un pharmacien parisien a imaginé un laboratoire éphémère installé dans une rue du 6ème arrondissement de la capitale. A ce stade, ce laboratoire à ciel ouvert est capable de produire 10 000 litres de gel hydroalcoolique par jour.

C’est une initiative inédite en France. Fabien Bruno, de la pharmacie Delpech dans le 6ème arrondissement de Paris, a ouvert un laboratoire à ciel ouvert dans une rue de son quartier. Objectif ? La fabrication en grand nombre de gel hydroalcoolique afin d’approvisionner ses collègues pharmaciens mais aussi les hôpitaux ou encore les forces de l'ordre, et lutter au mieux contre la pandémie de coronavirus dans le pays.

Lancé en accord avec la mairie de l’arrondissement et la Préfecture de police, ce laboratoire éphémère permet aujourd’hui de fabriquer par jour 10 000 litres de gel hydroalcoolique.

On rappelle que, face à la pénurie de gel hydroalcoolique en France, le ministère de la Santé avait autorisé, début mars, les pharmaciens à confectionner eux-même la fameuse solution faite maison. Le pharmacien Fabien Bruno a été l’un des premiers à se lancer dans cette production artisanale.

"Il y a un mois, on n'avait jamais fait de solution hydroalcoolique. Avec les premières demandes, on a fait litre par litre, puis 10 litres par 10 litres, 100 litres, 1 000 litres, et maintenant, on est sur des production d'à peu près 10 000 litres par jour", explique le pharmacien pour BFMTV.

Pour arriver à produire une telle quantité, le pharmacien confie être épaulé par une quinzaine de personnes s'activant 7 jours sur 7, douze heures par jour.

Au micro de RTL, Fabien Bruno confie "tous les jours, ça part aux quatre coins de la France. Au début, on avait ça à l'intérieur puis on a pris une petite partie de trottoir pour stocker des cartons et des bidons. On a eu l'idée de mettre cela dans des cubis de jus de fruit ou de vin afin de facilement transporter cela sur des palettes pour livrer les hospitaliers ou les Ehpad". Son objectif ? En produire 30 000 litres par jour !

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche