Coronavirus : courses, aliments, ménage... les bons gestes pour tout désinfecter

Par Caroline J., Laurent P. · Publié le 4 avril 2020 à 19h15 · Mis à jour le 10 avril 2020 à 08h55
Pour beaucoup de français, faire ses courses est devenu une source d’angoisse face à cette épidémie de coronavirus qui continue de se propager dans le pays. Alors, quels sont les bons gestes à adopter pour limiter les risques ? On fait le point grâce aux recommandations de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail.

En cette période de confinement, les sorties sont très restreintes et se limitent, pour la plupart, aux achats de première nécessité, comme les courses alimentaires.

Si certains ont opté pour la livraison à domicile, d’autres, souvent par manque de créneaux disponibles, se rendent dans les supermarchés pour acheter de quoi s'alimenter. Mais comme beaucoup de français, faire ses courses est désormais une source d’appréhension et de stress par peur d’être contaminé(e) ou de transmettre le virus.

Alors, pour vous aider à faire vos courses en toute sécurité et à gérer le retour à la maison, l’Anses, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail, dévoile ses recommandations, sur la base des données scientifiques disponibles, et répond aux questions que vous vous posez.

Bien évidemment, il est important de respecter les gestes barrières et la distanciation sociale de 1 mètre entre chaque personne, que ce soit à l’entrée du magasin, dans les allées ou encore en caisse. Autre conseil, évitez de vous rendre dans votre supermarché aux heures de pointe et privilégiez les horaires les moins fréquentés.

Laisser reposer ses courses en rentrant 

Une fois rentré à la maison avec vos courses, plusieurs précautions sont à prendre. Comme le précise l’Anses, il est recommandé de se laver les mains en priorité et de « laisser reposer ses courses deux ou trois heures après les avoir ramenées à la maison lorsqu’il ne s’agit pas de produits frais ». Laissez-les par exemple sur le palier, dans la voiture ou dans le garage. On rappelle que le virus peut rester jusqu’à 3 heures à l’air libre ou sur des surfaces inertes. Autre recommandation : retirer le suremballage et nettoyer les produits qui doivent aller au réfrigérateur avec un chiffon ou un papier essuie-tout humide. Puis, pensez à vous laver de nouveau les mains juste après. L’Anses précise aussi que le vinaigre blanc est efficace pour tuer les bactéries mais « probablement moins pour les virus ».

Comment consommer les fruits et légumes ?

Autre question que de nombreux français se posent : comment supprimer le virus sur les fruits et légumes et peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ou bien faut-il les cuire ? Là encore, l’Anses recommande de laver ses fruits et légumes avant de les consommer. Pour cela, pas besoin de vinaigre blanc, l’eau claire suffit. Essuyez ensuite les aliments avec un essuie-tout à usage unique ; un geste d’autant plus important si vous comptez consommer ces fruits et légumes crus. Pour prendre aucun risque, attendez 24h avant de les toucher et de les manger.

« Pour les légumes, il faut savoir qu’il suffit d’une cuisson à 63°C - c’est-à-dire à feu moyen - pendant 4 minutes pour détruire le virus potentiellement présent » précise l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail. Sachez aussi que le congélateur ne permet pas de tuer le virus, contrairement au chaud. 

L’Anses précise également qu’à ce jour, « aucune donnée scientifique ne laisse penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive. Toutefois la possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut pas être totalement exclue ».

Comment nettoyer les surfaces potentiellement contaminées ? 

Enfin, n’oubliez pas non plus de nettoyer les surfaces potentiellement contaminées. « Certaines études réalisées dans des conditions très éloignées de celle de la maison, ont démontré que le virus reste plus ou moins longtemps actif sur des surfaces inertes. Il survit jusqu’à 72 heures sur le plastique et l’acier inoxydable. Il reste détectable pendant 24 heures sur du carton dans ces mêmes conditions expérimentales. Le risque de toucher le virus, en manipulant des objets ayant été contaminés par une personne porteuse, n’est donc théoriquement pas exclu mais il est faible. », précise l'Anses.

Pour éliminer tout risque, nettoyez donc ces surfaces en utilisant des produits ménagers, comme par exemple de l’alcool à 70°C, pour désinfecter notamment les poignées de porte. Vous pouvez aussi utiliser - avec précaution - de l’eau de javel sur certaines surfaces (à préférer au vinaigre blanc). Pour le sol, pas d'aspirateur puisque celui-ci peut diffuser les particules virales, optez plutôt pour le balai et la pelle à poussière. On utilise ensuite des lingettes désinfectantes ou une serpillère et de l'eau de javel pour assainir le tout.

Pour les déchets liés à l'épidémie (masques, mouchoirs, gants...), la prudence est de mise si on est malade ou susceptible d'être infecté : il faut tout d'abord les jeter dans un sac poubelle dédié, de petite taille et facile à fermer, et une fois plein, mettre de sac dans un autre sac identique et le stocker pendant au moins 24h pour ensuite le jeter dans la poubelle des ordures ménagères.

Dans la cuisine, on privilégie également le lave-vaisselle pour nettoyer la vaisselle, et si on ne dispose pas de lave-vaisselle, il suffit de laisser tremper dans l'eau de javel diluée à 0,1% pendant 15 minutes. Dans la salle de bain, on sépare également les brosses à dents (les couples d'amoureux, on vous a vu...) et pour le linge, si les vêtements sont susceptibles de porter le virus, direction la machine à laver, à 60 degrés pendant 30 minutes.

Quant au téléphone portable et à son écran que l’on manipule en permanence, l’Anses recommande l’utilisation de « lingettes désinfectantes ou de l’essuie-tout imbibé d’alcool ménager. ». Des surfaces à nettoyer au moins deux fois par jour. Et n’oubliez pas de vous laver les mains après chaque manipulation de choses qui proviennent de l'extérieur ! Un flacon de gel hydroalcoolique à l'entrée de chez soi est fortement recommandé.

Retrouvez l’ensemble de ces recommandations sur le site officiel de l'Anses

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Site officiel
www.anses.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche