Coronavirus : un arrêt de travail possible si on vit avec une personne fragile

Par Rizhlaine F. · Publié le 9 avril 2020 à 15h10 · Mis à jour le 9 avril 2020 à 15h43
Afin de protéger les plus vulnérables de l'épidémie de coronavirus, il est désormais possible de demander un arrêt de travail à son médecin si on vit avec une personne de santé fragile et qu'on ne peut pas faire de télétravail.

Alors que la durée du confinement est prolongée et que l'épidémie de coronavirus progresse en France, de nouvelles mesures sont proposées afin de protéger les plus vulnérables. Jusque là, celles-ci étaient invitées à faire preuve de davantage de vigilance. Mais que faire si elles partagent leur lieu de confinement avec des personnes dont la profession ne peut leur permettre de télétravailler

Désormais, si un salarié vivant avec une personne dont la santé est fragile est dans l'incapacité de faire du télétravail, il lui est possible de demander un arrêt de travail : il sera indemnisé par la Sécurité SocialePour ce faire, il faut en faire la demande à son médecin traitant ou auprès d'un médecin de ville si il n'est pas disponible, en privilégiant la téléconsultation.

Comment savoir si le proche avec lequel nous vivons est jugé comme étant vulnérable ? Le Haut Conseil de la santé publique a établi une liste des pathologies risquant d'entraîner des formes sévères de Covid19Parmi les profils dont la santé est jugée fragile se trouve les personnes âgées de plus de 70 ans, celles ayant des antécédents cardiaques, les diabétiques, les cas présentant des problèmes respiratoires ou rénaux ou encore les personnes suivant un traitement contre un cancer. Une liste plus détaillée peut être consultée ici.

 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Site officiel
www.ameli.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche