Coronavirus : un soutien supplémentaire des assurances étudié par le gouvernement

Par Laurent P. · Publié le 14 avril 2020 à 15h21 · Mis à jour le 14 avril 2020 à 15h39
Le secteur des assurances a proposé d'investir 2,5 millards d'euros supplémentaires dans les entreprises pour aider à lutter contre la crise économique liée au coronavirus. Une annonce faite par Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, après voir sommé les assureurs d'investir davantage il y a plusieurs jours.

Une annonce bienvenue pour aider à lutter contre la crise économique liée au coronavirus... Après avoir pressé le secteur des assurances à investir davantage dans les entreprises pour sauver l'économie française, Bruno Le Maire a annoncé que les assureurs allaient proposer, après concertation, une aide portée à 2,5 milliards d'euros pour participer à "l'effort national".

"J’ai reçu (...) hier soir (lundi 13 avril-NDLR) les propositions complémentaires des assureurs", a ainsi déclaré le ministre de l’Economie et des Finances sur BFMTV et RMC, comme le rapportent nos confrères de l'agence Reuteurs. Et de poursuivre en estimant qu’il s’agit "d'une bonne proposition qui montre que les entreprises assurantielles s’engagent plus dans la solidarité".

Parmi ces 2,5 milliards d'euros, les assureurs proposent "d’investir 1,5 milliard d’euros sur des PME, notamment des PME de santé, dans le cadre d’un fonds qui se trouve à la Caisse des dépôts et consignations" a également évoqué Bruno Le Maire. Une proposition du secteur des assurances parmi d'autres également mises en avant, comme le doublement de leur participation au fonds de solidarité mis en place par le gouvernement, avec une participation passant ainsi de 200 à 400 millions d'euros, mais également la mise à disposition de 500 millions d'euros de remises commerciales à leurs client, comme l'explique également le ministre de l'Economie.

Certains assureurs n'ont pas attendu ces annonces pour sauter le pas, comme la Maif qui indiquait au début du mois d'avril reverser "100 millions d'euros à ses 2,8 millions de sociétaires détenteurs de contrat d'assurance automobile, soit un gain de 35 euros environ par véhicule" comme l'explique nos confrères de L'Express. Même chose pour la Matmut qui, comme nous l'indique également L'Express, s'est engagée "à geler ses tarifs d'assurance automobile jusqu'à la fin de 2021, ce qui représente une économie de 50 millions d'euros".

Quant à l'aide supplémentaire apportée par les assurances en général, Bruno Le Maire s'est félicité d'une avancée sur la question après que le gouvernement, il y a plusieurs jours, ait tout de même jugé insuffisant l'engagement des assureurs : "Je pense que c’est une bonne proposition. Nous allons l’étudier avec le Premier ministre dans la journée mais je pense que c’est une bonne proposition", explique-t-il. Affaire à suivre.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche