Coronavirus : un vaccin pour février ou mars 2021 ?

Par Laurent P. · Publié le 25 avril 2020 à 21h05 · Mis à jour le 27 avril 2020 à 11h29
Selon l'Institut Pasteur, un vaccin contre le coronavirus pourrait être mis en circulation "en février ou mars 2021", au vu de l'avancée de la recherche en France et dans le monde. Une bonne nouvelle qui va dans le sens de l'échéance donnée par le gouvernement pour mi-2021.

La recherche avance à grand pas dans la lutte contre le coronavirus... Partout dans le monde, les scientifiques et chercheurs se démènent pour trouver un remède au Covid-19, maladie qui paralyse le monde depuis plusieurs mois, et bien qu'aucun traitement n'ait encore été trouvé pour endiguer cette pandémie, les nouvelles sur l'élaboration d'un vaccin sont plutôt bonnes. 

Et pour cause, l'Institut Pasteur a indiqué qu'un vaccin pourrait arriver très vite, dès le début de l'année prochaine et ciblant même le mois de février ou de mars : "Si tout va bien entre la phase 1 et la phase 2 qui va suivre, et si l'épidémie est toujours là, il y aura probablement une autorisation temporaire de mise sur le marché en février ou mars 2021" explique ainsi Frédéric Tangy, chercheur du CNRS affecté au laboratoire d'innovation vaccinale de l'institut Pasteur, à nos confrères de LCI.

Une échéance qui se veut même plus optimiste que celle évoquée par le Premier ministre Edouard Philippe lors de sa dernière conférence de presse dimanche 19 avril, parlant d'un vaccin plutôt pour "mi-2021". Plusieurs vaccins sont par ailleurs actuellement à l'étude dans le monde, mais une piste semble être privilégiée par les chercheurs : "Nous travaillons notamment sur un vaccin de la rougeole modifié" indiquait à nos confrères du Parisien Christophe d'Enfert, professeur à l'Institut Pasteur.

"C'est un vaccin utilisé depuis 40 ans chez l'Homme, qui fonctionne très bien, est parfaitement sûr et n'a jamais donné d'effets secondaires" explique de son côté Frédéric Tangy. Et de conclure : "C'est notre stratégie privilégiée, financée par le Cepi, et l'essai clinique qui démarrera en juillet portera sur ce vaccin". A noter que des essais cliniques concernant ces vaccins sont prévus pour le mois de juillet par l'Institut Pasteur. Il faudra ensuite attendre les résultats de ces essais et poursuivre la recherche pour pouvoir lancer, ou non, la fabrication d'un vaccin.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche