Coronavirus : les commerces autorisés à rouvrir le 11 mai

Par Laurent P. · Photos par My B. · Publié le 28 avril 2020 à 16h24 · Mis à jour le 28 avril 2020 à 19h39
Dans la lutte contre le coronavirus, le Premier ministre Edouard Philippe a présenté aux députés son "plan de déconfinement", soumis au vote à l'issue du discours et mettant en place un retour à la vie sociale pour le 11 mai. Santé, écoles, transports... autant de sujets abordés et d'annonces que les Français attendent depuis plusieurs jours. Mais qu'en est-il des commerces ? Vont-ils pouvoir réouvrir ? Si oui, lesquels vont pouvoir accueillir des clients ? On fait le point.

Des annonces qui se seront faites attendre... Au coeur de la lutte contre le coronavirus, le Premier ministre Edouard Philippe a pris la parole mardi 28 avril devant les députés à l'Assemblée nationale pour leur présenter son "plan de déconfinement", pour une sortie de crise progressive dès le 11 mai prochain. Un discours et des annonces attendus par de nombreux Français sur de nombreux sujets, comme la santé, les transports, les rassemblements ou encore l'école. Mais qu'en est-il des commerces ? On fait le point sur les annonces.

Et des annonces, il y en a bien eu. Ainsi, tous les commerces pourraient réouvrir, selon le plan présenté par le ministre, à l'exception des cafés et restaurants, non concernés pour le moment. Edouard Philippe a tout de même annoncé qu'une décision sera prise fin mai quant à leur réouverture. Pour en revenir aux commerces, la reprise de leur activité ne se fera pas sans condition : ainsi, le port du masque dans leurs enceintes sera vivement conseillé, mais le Premier ministre a tout de même annoncé que les commerçants auront le dernier mot sur l'accès à leur magasin, et pourront "subordonner l'accès de son magasin au port du masque".

Du côté des marchés, même chose : ceux-ci devraient avoir l'autorisation de rouvrir, pour ceux qui avaient fermé, sauf si les maires ou les préfets estiment que les gestes barrières ne peuvent pas être respectés en leur sein. Et concernant les centres commerciaux ? Edouard Philippe a également fait quelques annonces : seuls certains magasins pourraient ainsi rouvrir, en particulier ceux vendant des produits de première nécessité, mais quoi qu'il en soit, pour éviter un brassage de population risquant une contamination, les centres commerciaux de plus de 40 000 m2 ne pourront ouvrir qu'en partie, sur décision des préfets.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche