Coronavirus : le bilan sanitaire du déconfinement d'ici fin mai, d'après Véran

Par Elodie D. · Photos par Elodie D. · Publié le 17 mai 2020 à 17h57 · Mis à jour le 18 mai 2020 à 15h13
Le bilan sanitaire du déconfinement devrait être connu fin mai, d'après le ministre de la Santé Olivier Véran. Premier constat, le nombre d'hospitalisation continue de diminuer et 25 nouveaux clusters sont apparus en France.

A la fin de la première semaine de déconfinement, Olivier Véran s'est entretenu avec le JDD. "Nous aurons un premier retour d'ici dix à quinze jours. Vendredi 15 mai, nous avons diagnostiqué 1.100 nouveaux patients atteints par le coronavirus. C'est moins de 2% des tests réalisés. Nous testons désormais de façon très large, et beaucoup d'asymptomatiques. Les mailles se sont resserrées. Depuis lundi, nous avons identifié 25 clusters sur notre territoire. Le système mis en place pour tester, isoler et casser les chaînes de contamination est opérationnel." Avant de nuancer : "Il reste une inquiétude : Mayotte. C'est le seul endroit où l'épidémie progresse, malgré le confinement, toujours en place là-bas."

Si l'institut Pasteur estimait qu'au 11 mai, 4,4% de la population française, soit 2,8 millions d’individus, avait été infectée par le nouveau coronavirus (la marge est comprise entre 2,8 et 7,2, soit entre 1,8 et 4,7 millions de personnes), les chiffres des tests pratiqués ne montrent pas cela. En effet, seuls 142 291 tests se sont révélés positifs depuis le mois de mars, selon les chiffres présentés par Santé Publique France.

Avant de connaitre le bilan du déconfinement, reste le chiffre de 60.000 morts évités grâce au confinement, un nombre estimé par l'EHESP si le virus avait suivi son cours. Il estime que 23 % de la population aurait été infectée pendant cette période, occasionnant près de 670 000 hospitalisation et au moins 140 000 cas en réanimation.

A noter, un plan de reconfinement d'urgence existe, et pourrait être mis en place si le nombre de nouveaux cas quotidien devait à doubler. Le gouvernement compte sur la responsabilité des français pour éviter de nombreuses nouvelles contaminations : respect des gestes barrièrerassemblements de moins de 10 personnes et limitations des visites aux personnes fragiles.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche