Coronavirus : la Californie ordonne le reconfinement dans certains comtés

Par Alexandre G. · Publié le 15 juillet 2020 à 10h52 · Mis à jour le 15 juillet 2020 à 10h52
Comme de nombreux autres états des États-Unis, la Californie fait face à une recrudescence du coronavirus. En conséquence, afin de freiner la propagation de la maladie, le gouverneur a ordonné lundi 13 juillet des restrictions de confinement avec la fermeture des bars, commerces, restaurants, ou lieux de cultes dans des zones particulièrement atteintes.

Machine arrière en Californie. Tandis que Donald Trump, le président des Etat-Unis, continue de marteler un discours de reprise de l'activité économique malgré la présence du virus, l'état de Californie a décidé d'agir afin de stopper net la propagation du coronavirus sur ses terres. Ainsi, le gouverneur a prononcé ce lundi 13 juillet des mesures de reconfinement.  

Concrètement, le riche état de Californie voit ses commerces, salles de restaurants, bars, coiffeurs ou encore lieux de culte fermés pour cause de pandémie de Covid-19. Au total, presque 80% des 40 millions d'habitants qui constituent sa population sont touchés par ces mesures. Elles concernent les "secteurs non essentiels", comme les centres commerciaux, les salles de sport et aussi les cérémonies religieuses. Pour l'heure, ces mesures s'appliquent jusqu'à nouvel ordre, et le gouverneur Gavin Newsom a d'ailleurs averti ses concitoyens sur les réseaux : "ce virus ne va pas s'en aller de sitôt"

Depuis le début de la période de déconfinement, intervenue il y a quelques semaines, le nombre de nouveaux cas contaminés ne cesse d'augmenter, avec au moins 330 000 cas recensés et au moins 7000 morts. Des chiffres qui ont poussé le gouverneur Newsom a ordonné des restrictions qui étaient déjà en vigueur uniquement dans certaines zones de l'état.

Désormais, des commerces et services de plusieurs comtés représentant des risques, comme à Los Angeles, ont été fermés. Même refrain pour les écoles de la plus grosse ville de l'état, qui voit ses 600 000 élèves contraints de rester à la maison. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche