Covid-19 : Bamlanivimab, le traitement aux anticorps d'Eli Lilly, autorisé aux Etats-Unis par la FDA

Par Laurent P. · Publié le 12 novembre 2020 à 11h26 · Mis à jour le 12 novembre 2020 à 11h27
Alors que la course aux vaccins et aux traitements contre la Covid-19 s'accélère partout dans le monde, c'est au tour du laboratoire américain Eli Lilly de voir bamlanivimab, son traitement à base d'anticorps, autorisé par la FDA, la Food and Drug Administration. Une bonne nouvelle dans la lutte contre cette pandémie.

Le traitement aux anticorps, bientôt une réalité aux États-Unis... La FDA, l'Agence américaine du médicament, a autorisé lundi 9 novembre 2020 l'utilisation du Bamlanivimab, nom du traitement issu d'un essai clinique sur les anticorps contre la Covid-19, développé par le laboratoire pharmaceutique Eli Lilly, sur les patients n'étant pas hospitalisés, mais susceptibles de développer une forme grave de la maladie.

Une décision prise par la FDA après avoir examiné les données particulièrement encourageantes de l'essai clinique, et montrant qu'une simple injection d'anticorps réduisait drastiquement la nécessité d'hospitaliser les patients à risques, ou de les soigner en urgence. Un traitement qui fait également penser à celui de Regeneron, cocktail d'anticorps développé par la société pharmaceutique du même nom et injecté en octobre dernier au Président des États-Unis Donald Trump, alors atteint du coronavirus. Une décision également saluée par la Maison-Blanche dans un communiqué.

En revanche, ce traitement n'a pas été autorisé par la FDA pour les patients d'ores et déjà hospitalisés, ainsi que pour ceux nécessitant une assistance respiratoire. Une avancée, quoiqu'il arrive, dans la lutte contre une épidémie qui sévit depuis déjà bien trop longtemps, partout dans le monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche