Covid-19 : quand faire un test PCR ou un test antigénique ?

Par Elodie D. · Publié le 12 novembre 2020 à 12h25 · Mis à jour le 12 novembre 2020 à 17h16
Pour contrôler l'épidémie de covid-19, la France réalise plus de 2 millions de tests PCR par semaine et depuis quelques jours, des tests antigéniques, avec un résultat plus rapide. Quand et où les faire ? Comment fonctionnent-ils et pourquoi l'un est rapide et l'autre demande 24h ou 48h avant les résultats ? Voici le guide.

Olivier Véran l'a rappelé sur twitter : "les tests sont une arme précieuse pour lutter contre le Covid". Et alors que le ministre de la Santé se félicitait de dépasser le million de tests PCR début septembre, la France table des records en Europe avec plus de deux millions de tests PCR en une semaine, selon le bulletin épidémiologique de Santé publique France publié jeudi 5 novembre.

Mais les laboratoires sont surchargés, et le gouvernement a bien vu que le système ne tenait plus à cause du temps d'attente - d'abord le temps d'attente pour obtenir un rendez-vous, qui laissait un risque que le virus ait disparu du corps, et le temps d'attente entre le test et le résultat, qui bloque les Français à la maison le temps des résultats.

Face à cela, un système de priorisation pour les tests PCR a été mis en place, dès septembre, pour les personnes avec des symptômes, les cas contacts et le personnel soignant. Et depuis peu, les Français peuvent faire des tests rapides, dit "antigéniques", dans les pharmacies et dans leur entreprise.

Oui, mais du coup, quel test faire ? Un test PCR ou un test antigénique ?

Le test PCR, "le test de référence dans la détection du virus"
Le test PCR est le test de référence selon la Haute Autorité de santé (HAS). Il consiste à repérer l'ARN du SARS-COV-2, le coronavirus à l'origine du Covid-19. Il nécessite que l’ARN présent dans le prélèvement soit purifié par ajout de différents solvants, ce qui dure entre une et deux heures. Puis, l’ARN doit tout d’abord être transformé en ADN par une enzyme transcriptase réverse (RT), et cet ADN est amplifié par une réaction de polymérase en chaîne (PCR), à travers des chauffage à 95°C. Un processus long qui doit être réalisé en laboratoire.

Le test PCR est à faire :

  • si vous êtes malade avec des symptômes évocateurs, comme la toux, la fièvre, le nez qui coule, ou encore la perte du goût ou de l'odorat ;

  • si vous êtes cas contact, le plus tôt possible si vous vivez avec une personne positive, ou 7 jours après votre dernier contact avec la personne si elle ne vit pas avec vous ;

  • si vous devez réaliser une opération ou un acte chirurgical ;

  • si vous prenez l'avion pour des pays hors de l'Union Européenne ;

Le test antigénique, plus rapide mais moins fiable :
Le test antigénique est plus simple car il repose sur la détection des protéines que produit le virus Sars-CoV-2, appelées "antigènes". Il suffit alors de 15 minutes pour que le réacteur valide ou non la présence des protéines dans l'échantillon. Malheureusement, ce test est seulement pratiqué sur les personnes symptomatiques à leur demande. Il peut être pratiqué chez des personnes asymptomatiques dans le cadre de dépistages collectifs mais ne peut pas être fait chez les plus de 65 ans ou les personnes à risque (avec maladie chronique, obésité, etc.) Il se réalise : 

  • si vous êtes malade avec des symptômes évocateurs et qu'aucun laboratoire peut vous faire de test PCR en 48 heures, votre médecin pourra vous orienter vers un test antigénique ;

  • si vous vous rendez dans votre entreprise et qu'un dépistage collectif est proposé. Vous ne pourrez pas être obligé de faire le test ;

  • si vous revenez en France, directement à l'aéroport ;

Par contre, si vous avez été en contact avec une personne validée "cas contact" par l'Assurance Maladie, ne faites pas de test avant que cette personne vous dise que son test est positif. Veillez à respecter les gestes barrières en attendant. Si son test est positif, vous recevrez un SMS de la Sécurité Sociale. Quand vous cliquerez sur le lien, vous aurez une ordonnance pour un test PCR, une ordonnance pour des masques gratuits et un arrêt maladie si vous ne pouvez pas télétravailler.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche