Covid : le vaccin de Johnson & Johnson efficace à 66% selon le laboratoire

Par Laurent P. · Publié le 30 janvier 2021 à 00h47 · Mis à jour le 1 février 2021 à 20h45
Bonne nouvelle dans la recherche contre la Covid ! Johnson & Johnson a annoncé dans un communiqué vendredi 29 janvier que son vaccin contre le coronavirus était efficace à 66% de manière générale, à 85% et 100 % dans la prévention de formes graves de la maladie 28 et 49 jours après injection.

Le vaccin de Johnson & Johnson, développé par sa filiale Janssen, bien efficace contre la Covid ! Le laboratoire américain a annoncé dans un communiqué, vendredi 29 janvier 2021, que son produit avait passé avec succès toutes les phases d'essai clinique, avec une efficacité évaluée à 66%. Un chiffre qui grimpe à 85% pour prévenir des formes graves du coronavirus 28 jours après injection, et à 100% 49 jours après.

Un vaccin facile à conserver, sûr et efficace, pour lequel une seule dose suffit à protéger de la maladie. Et un laboratoire qui, selon nos confrères du Monde, dispose désormais "d’une solution simple et pratique pour le plus grand nombre, capable d’avoir un impact maximum pour mettre un terme à la pandémie de Covid 19". En quoi consiste ce produit ? Celui-ci est similaire au vaccin d'AstraZeneca ou de Spoutnik V, s'agissant d'un vaccin à vecteur viral. Le principe ? Un morceau de l'ARN du virus est introduit dans un adénovirus inactivé, puis injecté au patient pour que les défenses immunitaires prennent le relai et produisent des anticorps.

Bien que toutes les données n'aient pas encore été publiées, le vaccin est bel et bien prometteur, les chercheurs assurant également qu'aucun effet secondaire grave n'avait été constaté : "Un peu de douleur au point d’injection, un peu de fatigue pour quelques-uns, rien du tout pour la grande majorité", explique de son côté Mathai Mammen, directeur de la recherche et développement de Janssen. Et au laboratoire de préciser également que son vaccin est aussi efficace, dans une moindre mesure, au variant sud-africain, avec une efficacité estimée à 57%, au-dessus des 52% demandé par l'OMS pour une commercialisation.

Johnson & Johnson devrait donc, d'ici peu, déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché à la FDA, la Food & Drug Administration. Sur le vieux continent, l'Agence européenne du médicament attend également prochainement de demande de commercialisation du vaccin, d’ores et déjà soumis à un "examen continu", devant faciliter ainsi les décisions quant à une validation ou non.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche