Pass sanitaire : Le certificat de vaccination désormais intégré dans l'application Tous AntiCovid

Par Manon C., Cécile D. · Publié le 1 mai 2021 à 12h09 · Mis à jour le 1 mai 2021 à 12h09
L'application TousAntiCovid agit désormais comme un pass sanitaire, en gardant une trace des résultats tests de dépistage effectués, et en présentant le certificat de vaccination des personnes immunisées.

Le pass sanitaire prend forme petit à petit. Ce document, pensé pour faciliter les déplacements et l'accès aux lieux publics aux personnes vaccinées, fait l'objet de grandes discussions nationales et européennes depuis plusieurs mois. 

Le 18 avril dernier, le gouvernement français annonçait l'arrivée d'un nouvel outil sur l'application TousAntiCovid, permettant de relier cette application et le pass sanitaire. C'est désormais chose faite ! Depuis ce jeudi 29 avril 2021, une fonctionnalité "Carnet" contient les résultats des tests de dépistage, et une attestation « certifiée » de vaccination contre la Covid-19, pour les personnes qui ont pu se faire immuniser.

En pratique, après avoir effectué votre test de dépistage, il vous suffit de scanner, via l'application TousAntiCovid, le QR code qui se trouve sur le document papier ou reçu par mail ou sms. Et voilà, vos documents sont numérisés sur l'application et peuvent servir de justificatif de voyage ! Concernant le certificat de vaccination, il est possible de scanner ce dernier sur l'application. 

Selon Cédric O, "la France est le premier pays européen à déployer" cette fonctionnalité qui ouvre la voie au futur pass sanitaire. Le secrétaire d'Etat à la transition numérique espère "pouvoir faire en sorte que les choses soient généralisées d'ici courant juin dans ce cadre européen qui doit fluidifier le passage aux frontières." Pour l'instant, l'application précise néanmoins qu'il s'agit d'une "expérimentation en cours, uniquement pour certains vols pour la Corse (Air France et Air Corsica informeront leurs clients éligibles)".

L'application TousAntiCovid a été téléchargée par 15 millions de personnes depuis le 2 juin 2020. Une partie de la population française possède donc déjà un pass sanitaire potentiel.

Pour rappel, le projet de pass (ou passeport) sanitaire est étudié depuis plusieurs mois déjà, sans que les instances gouvernementales ne parviennent à se mettre d'accord sur sa forme ou son usage. Emmanuel Macron évoquait un pass sanitaire pour permettre l'accès aux restaurants et aux lieux culturels lors du prochain déconfinement. Mesure à laquelle Roselyne Bachelot s'oppose : la ministre de la Culture ne souhaite pas empêcher les personnes non vaccinées de profiter des lieux culturels.

Plusieurs compagnies de voyage privées, et quelques pays européens, demandent l'instauration de ce pass pour pouvoir redonner vie au secteur touristique sans mettre en danger les professionnels du secteur, les touristes ou les habitants des pays visités.

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, a expliqué sur BFMTV ce dimanche 18 avril les modalités du pass sanitaire élaboré par la Commission européenne. L'Union européenne veut mettre en place ce passeport numérique rapidement, pour que l'été 2021 puisse se dérouler (presque) normalement.

Ce pass est individuel et volontaire, et peut être créé pour tous les citoyens, enfants compris. Il doit être lancé dans tous les pays de l'Union au même moment. Les pays qui éprouveront des difficultés techniques à mettre en place un tel système pourront être épaulés par la Commission.

Trois informations principales doivent figurer sur ce pass pour les voyageurs : si vous êtes vacciné ou pas, si vous êtes immunisé ou pas, et les résultats de votre dernier test de dépistage, si vous n'êtes ni vacciné, ni immunisé. Ce pass ne sera pas déclaratif : il faudra donner des preuves pour chaque information. L'immunité sera notamment vérifiée grâce à un examen sanguin

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche