Covid: Macron évoque la mise en place d’un "pass sanitaire" pour les restaurants et lieux culturels

Par Caroline J. · Publié le 26 février 2021 à 09h08 · Mis à jour le 3 mars 2021 à 18h11
La France va-t-elle prochainement mettre en place un « pass sanitaire » pour les lieux culturels et restaurants ? L’idée a été évoquée par Emmanuel Macron le 25 février lors de la première journée d'une visioconférence entre les 27 dirigeants de l'Union européenne.

Alors que la France fait face en ce moment à une dégradation de l’ensemble de ses indicateurs, le Président Emmanuel Macron a échangé avec ses homologues européens lors d’une réunion en visioconférence. Les dirigeants de l’Union européenne ont évoqué la situation actuelle, mais aussi la suite en vue d’une éventuelle reprise. Il a ainsi été question du fameux certificat de vaccination européen afin de « réorganiser la circulation entre États de manière plus fluide ». « Il reste des interrogations scientifiques : il n'est pas encore certain que vous cessez de transmettre le virus après avoir été vacciné », a indiqué Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. 

De son côté, Emmanuel Macron a confié lors d’une conférence de presse organisée à l’issue de cette réunion qu’« un tel document ne saurait ouvrir des droits spéciaux spécifiques aux personnes vaccinées ». « Je n'accepterais pas un système où on fait dépendre l'accès à tel ou tel pays à un tel certificat » alors que « nos jeunes n'auront pas encore été vaccinés », a-t-il ajouté.

Un avis partagé par la ministre de la Culture. Le 10 février dernier, Roselyne Bachelot s'était dite opposée à la mise en place d'un passeport vaccinal, pourtant approuvé par une majorité de Français. « Je reste opposée au passeport vaccinal qui me semble une atteinte à nos libertés. L'amoureuse des libertés que je suis a du mal à l'imaginer ! Si on en arrivait-là, ce serait un recul », avait fait savoir la ministre.

En revanche, le président français a évoqué devant la presse la mise en place d’un « pass sanitaire » en vue de la réouverture des lieux culturels et des restaurants.

Mettre en place ce « pass sanitaire » « va poser beaucoup de questions techniques, de respect des données individuelles, d’organisation de nos libertés ». Pour cela, « il faut (la) préparer dès maintenant techniquement, politiquement, juridiquement », a expliqué Emmanuel Macron le 25 février.

« Je sens qu’il y a beaucoup de confusion parfois sur ce sujet », a-t-il confié, en précisant que ce « pass sanitaire » « ne sera pas uniquement lié à la vaccination », car « si on arrive à rouvrir certains lieux, nous ne saurions conditionner leur accès à une vaccination, alors même que nous n’aurions même pas ouvert la vaccination aux plus jeunes ». « Nous devons éviter que chaque pays développe son propre système » et pour cela « travailler à une certification médicale commune », a conclu le président.

Afin d’avancer sur ce sujet, une réunion rassemblant des membres du gouvernement doit se tenir la semaine prochaine.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche