Covid : variant anglais, brésilien, indien... On fait le point

Par Cécile D. · Publié le 23 avril 2021 à 15h06 · Mis à jour le 26 avril 2021 à 11h42
Désormais dominants en France, les variants de la Covid-19 inquiètent fortement toutes les instances locales et internationales de santé. Anglais, brésilien, sud-africain, japonais, les variants semblent se développer un peu partout, sous des formes différentes. Dangers, vaccination, spécificités, on fait le point sur toutes ces souches du virus qui circulent en France.

En décembre 2020, après une année de confusion et d'horreur face à un virus inconnu qui s'est propagé sur toute la planète, une nouvelle menace émergeait. Alors que l'on commençait tout juste à comprendre et à repousser la Covid-19, voilà que des variants venaient chambouler les règles du jeu. Depuis le mois de mars 2021, les variants sont désormais la norme. La majorité des cas sont dus à des souches mutantes. 

Ces variants sont une vive source d'inquiétude pour les médecins et les pouvoirs publics. Plus mortels, plus contagieux, plus résistants aux vaccins : ils remettent en cause nos stratégies de lutte contre le coronavirus. 

Plusieurs variants circulent actuellement en France. Faisons le point sur ces différentes souches et sur les dangers qu'elles représentent.

Variant anglais

Cette forme du virus est la plus courante en France et en Europe. Selon les estimations actuelles, il représenterait 82% des cas. Plus contagieux (une personne malade contamine environ 35 personnes de plus qu'avec les autres formes), il semble être bien réceptif aux vaccins, une bonne nouvelle pour nous. Contrairement à ce que l'on pensait, le variant britannique n'entraîne pas de formes plus graves ou de symptômes prolongés du virus.

Covid : le variant britannique pourrait être plus mortel, selon Boris JohnsonCovid : le variant britannique pourrait être plus mortel, selon Boris JohnsonCovid : le variant britannique pourrait être plus mortel, selon Boris JohnsonCovid : le variant britannique pourrait être plus mortel, selon Boris Johnson Covid : le variant anglais n'engendrerait pas plus de formes graves du virus selon deux études
Selon deux nouvelles études publiées lundi 12 avril dans The Lancet Infectious Diseases, le variant anglais de la Covid n'entraînerait pas plus de formes graves du virus, mais confirme une plus grande transmissibilité. Deux études qui qui vont à l'encontre d'une autre publication parue le 10 mars 2021 dans le British Medical Journal, indiquant que le variant anglais était 64% plus mortel que la Covid classique.

Variant sud-africain

Il est le deuxième variant le plus présent en France actuellement. Il semble avoir plus muté que le variant anglais, et il arrive à contourner l'immunité des personnes ayant déjà été infectées par le virus. Il ne présente pas de symptômes plus graves ou différents que la Covid-19 classique, mais il est plus résistant aux vaccins. Il est également plus contagieux.

Covid : Pfizer annonce que son vaccin est efficace contre les variants britanniques et sudafricainsCovid : Pfizer annonce que son vaccin est efficace contre les variants britanniques et sudafricainsCovid : Pfizer annonce que son vaccin est efficace contre les variants britanniques et sudafricainsCovid : Pfizer annonce que son vaccin est efficace contre les variants britanniques et sudafricains Covid : le vaccin de Pfizer moins efficace contre le variant sud-africain selon une étude
Le vaccin contre la Covid de chez Pfizer serait moins efficace sur le variant sud-africain... C'est en tout cas ce que montre une étude israélienne menée sur le sujet, indiquant que cette souche serait à même de "franchir" les défenses du vaccin. Une étude qui rectifie le tir quant aux résultats d'une étude précédente menée par le laboratoire américain, expliquant que son vaccin était efficace pendant au moins six mois contre tous les variants, et en particulier contre la souche sud-africaine.

Variant breton

Découvert récemment, le variant breton est mal connu, du fait de sa rareté. En revanche, il fait très peur aux soignants : ce variant est très difficilement détectable avec les tests par prélèvement nasopharyngé, principale arme de détection de la Covid-19. Les médecins se trouvaient donc face à des patients qui présentaient de nombreux symptômes de la maladie, tout en étant négatifs aux tests de dépistage. Sept patients sur treize atteints par ce variant sont décédés.

Covid : le nouveau "variant breton" surveillé par les autorités, ce que l'on saitCovid : le nouveau "variant breton" surveillé par les autorités, ce que l'on saitCovid : le nouveau "variant breton" surveillé par les autorités, ce que l'on saitCovid : le nouveau "variant breton" surveillé par les autorités, ce que l'on sait Covid : ce que l'on sait du nouveau ”variant breton” surveillé par les autorités
Surnommée le « variant breton », une nouvelle mutation du coronavirus SARS-CoV2 a été détectée en Bretagne. C’est ce qu’a indiqué la Direction générale de la santé le 15 mars 2021. Depuis, les autorités ont décidé de classer ce nouveau variant dans la catégorie « à suivre ».

Variant indien

C'est le nouveau variant qui inquiète tous les spécialistes depuis quelques jours. Cette souche présenterait une double mutation du virus et serait extrêmement contagieuse. Aucune contamination directe n'a été recensée sur le sol français à cette heure. Il représente cependant une menace sérieuse : les tests de dépistage classique ne permettent pas de le détecter, il faut procéder à un séquençage pour le trouver chez une personne. Selon quelques analyses, ce variant possèderait la mutation lui permettant de réinfecter une personne immunisée. Ce variant est donc possiblement résistant aux vaccins.

Covid : ce que l'on sait du variant indien, le "double mutant" qui inquièteCovid : ce que l'on sait du variant indien, le "double mutant" qui inquièteCovid : ce que l'on sait du variant indien, le "double mutant" qui inquièteCovid : ce que l'on sait du variant indien, le "double mutant" qui inquiète Covid : ce que l'on sait du variant indien, le ”double mutant” qui inquiète les scientifiques
Alors que de nombreux scientifiques surveillent de près le variant brésilien, d’autres ont les yeux rivés vers le variant indien. Surnommée « double mutant », cette souche est soupçonnée d’être à l’origine d’une recrudescence de l’épidémie de Covid-19 en Inde. Alors, faut-il redouter ce variant indien ? Que sait-on exactement à son sujet ? Éléments de réponse.

Variant brésilien

Encore peu présent en France, le variant brésilien est extrêmement contagieux et très résistant face aux vaccins. Les autorités françaises le surveillent de près, car l'arrivée de ce variant sur le territoire métropolitain engendrerait une vague massive de contaminations. Ce variant semble également bien plus dangereux pour les jeunes, qui jusque là étaient moins touchés par les formes graves du virus.

À savoir qu'il n'y a pas un, mais des variants brésiliens. Les souches les plus communes sont nommées P1 et P2, mais les autorités de santé en ont recensé près d'une centaine.

Covid: le Conseil scientifique craint "un risque d’extension du variant brésilien" cet été en FranceCovid: le Conseil scientifique craint "un risque d’extension du variant brésilien" cet été en FranceCovid: le Conseil scientifique craint "un risque d’extension du variant brésilien" cet été en FranceCovid: le Conseil scientifique craint "un risque d’extension du variant brésilien" cet été en France Covid: le Conseil scientifique craint ”un risque d’extension du variant brésilien” cet été en France
Le variant brésilien préoccupe chaque jour un peu plus les autorités et les experts. Dans son dernier avis rendu public le 18 avril 2021, le Conseil scientifique déclare qu’un « risque d’extension du variant brésilien doit être pris en compte durant l’été 2021 » en France.

Covid : au Brésil, plus de 4000 morts enregistrés en 24hCovid : au Brésil, plus de 4000 morts enregistrés en 24hCovid : au Brésil, plus de 4000 morts enregistrés en 24hCovid : au Brésil, plus de 4000 morts enregistrés en 24h Covid : les 92 variants en activité au Brésil inquiètent le reste du monde
Le Brésil plus touché que jamais par la Covid-19... Le pays compte désormais plus de 90 variants en activité sur son territoire. Une situation sanitaire qui inquiète de nombreux pays dont la France, qui possède une frontière commune avec le Brésil.

Variant californien

Seulement quelques cas de ce variant ont été détectés en France. Il semble plus contagieux que la Covid-19 classique, et aussi plus mortel, selon l'étude conduite par les chercheurs de San Francisco. De plus, les scientifiques ont découvert que ce variant permettait les réinfections : les anticorps développés par les patients qui ont attrapé la forme classique du coronavirus ne reconnaissent pas ce variant, et ne peuvent donc pas le bloquer. 

Aucune information n'est disponible pour le moment sur l'efficacité des vaccins face à ce variant.

Covid : selon l'OMS, pas d'immunité collective en 2021, malgré l'arrivée du vaccinCovid : selon l'OMS, pas d'immunité collective en 2021, malgré l'arrivée du vaccinCovid : selon l'OMS, pas d'immunité collective en 2021, malgré l'arrivée du vaccinCovid : selon l'OMS, pas d'immunité collective en 2021, malgré l'arrivée du vaccin Covid : le variant californien détecté en France
La valse des variants de la Covid n'en finit plus... Après le variant britannique, sud-africain et brésilien, c'est au tour d'une souche californienne d'avoir été détectée en France, dans le Bas-Rhin. Une mutation présente dans l'hexagone établi grâce à une série de séquençages.

Variant japonais

Découvert pendant l'hiver, ce variant a poussé le Japon à s'isoler, le temps d'étudier cette nouvelle forme du virus. Selon quelques études, le variant japonais serait en réalité le variant brésilien. En effet, cette souche serait arrivée au Japon via des voyageurs en provenance du Brésil. La souche étudiée a semblé très similaire à celle retrouvée en Amérique du Sud, bien que l'on ne puisse pas dire à quel point les deux virus étudiés sont semblables.

Covid : un nouveau et troisième variant du Coronavirus repéré au Japon Covid : un nouveau et troisième variant du Coronavirus repéré au Japon Covid : un nouveau et troisième variant du Coronavirus repéré au Japon Covid : un nouveau et troisième variant du Coronavirus repéré au Japon Nouveau variant du Covid détecté au Japon : le pays veut isoler la nouvelle souche pour l'analyser
Alors que l’espoir renaît doucement chez certains grâce à l'arrivée des vaccins, un nouveau variant du Coronavirus a été détecté dans le monde. Cette nouvelle souche du virus a été repérée au Japon sur plusieurs personnes en provenance du Brésil. Le pays souhaiterait à présent isoler cette nouvelle souche du virus afin de l'analyser. On vous en dit plus.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche