Covid : l'Allemagne classe le Royaume-Uni comme "zone de mutation des variants"

Par Caroline J. · Publié le 22 mai 2021 à 14h08 · Mis à jour le 22 mai 2021 à 14h08
L’Allemagne a décidé de classer le Royaume-Uni comme "zone de mutation des variants" à partir de ce dimanche 23 mai, en raison de la propagation du variant indien.

Alors que l’Espagne a annoncé que les Britanniques seront autorisés à se rendre librement sur son territoire, sans restriction, sans exigence et sans contrôle sanitaires à partir de lundi, l’Allemagne va classer le Royaume-Uni comme "zone de mutation des variants", à partir de ce dimanche 23 mai 2021. La raison ? La propagation du variant indien sur le sol britannique.

Covid : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-UniCovid : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-UniCovid : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-UniCovid : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni Covid : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni
Le Royaume-Uni a démarré son déconfinement le 12 avril dernier, rouvrant progressivement les lieux publics. Alors que de nombreux secteurs attendent encore de pouvoir reprendre leurs activités, les Britanniques craignent que le variant indien ne vienne mettre un terme à cette levée des restrictions.

C’est ce qu’a fait savoir le 21 mai l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Selon cet organisme, sont concernés "le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, incluant les territoires britanniques d'outre-mer, l'île de Man et les îles Anglo-normandes", Jersey et Guernesey.

Alors, quelles conséquences entraîne cette nouvelle annonce ? Les voyages depuis la Grande-Bretagne vers l’Allemagne seront incontestablement limités. Ainsi, dès ce dimanche, les compagnies aériennes, de bus et de train ne seront autorisées à transporter vers l'Allemagne que des citoyens allemands ou des personnes vivant dans le pays. Par ailleurs, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni seront soumis à une quarantaine d’une durée de deux semaines. Cet isolement ne pourra pas être raccourci, même en cas de test Covid négatif.

Jusqu’ici, onze pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine entraient dans cette catégorie à haut risque.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche