Covid : Le Royaume-Uni lance un essai pour étudier les possibilités de réinfection

Par Manon C. · Publié le 19 avril 2021 à 19h22 · Mis à jour le 20 avril 2021 à 10h53
Des chercheurs de l'université d'Oxford viennent d'annoncer le lancement d'une étude visant à étudier la réinfection au Coronavirus, afin de comprendre comment celle-ci est possible, déterminer plus précisément la durée de vie des anticorps, et aiguiller les laboratoires dans le développement de vaccins plus efficaces.

Alors que la question de la réinfection au Covid se pose désormais, des chercheurs de l'université d'Oxford, au Royaume-Uni, vont lancer un essai clinique pour étudier la réinfection au Coronavirus. L'annonce a été faite ce lundi 19 avril 2021. “L’objectif est de déterminer quel type de réponse immunitaire protège d’une nouvelle contamination”, a ainsi précisé Helen McShane, vaccinologue et responsable de l’étude, au journal anglais Guardian.  

A l'instar d'une première étude lancée en février dernier et portant sur 90 volontaires à qui le virus a été injecté par le nez, via gouttelettes, cette nouvelle étude s'intéressera aux personnes âgées entre 18 et 30 ans, en bonne santé, et ayant eu le Coronavirus dans les 3 mois précédant le début de l'étude, afin d'avoir encore des anticorps. Les chercheurs espèrent ainsi que les participants auront été contaminés par la souche initiale du Covid-19, et non par l'un de ses variants. 

Au cours de la première étape, 24 volontaires - rémunérés, isolés et suivis pendant 1 an - vont recevoir de faibles doses de Covid dans le nez. Une seconde phase se tiendra, par la suite, à l'été 2021 avec un nouveau groupe de volontaires. 

“Si une nouvelle contamination est confirmée ou que des symptômes se développent à n’importe quelle phase de l’étude, les participants recevront un traitement par anticorps monoclonaux”, explique le Guardian. Le but de l'étude ? Comprendre comment la réinfection au Covid est possible, déterminer plus précisément la durée de vie des anticorps, et aiguiller les laboratoires dans le développement de vaccins plus efficaces.  

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche