Covid : Une très forte mortalité des enfants au Brésil

Par Manon C. · Publié le 29 mai 2021 à 10h56 · Mis à jour le 29 mai 2021 à 10h57
Au Brésil, plus de 2800 enfants de moins de 10 ans sont décédés des complications liés au Covid depuis le début de la pandémie. La moitié d'entre eux étaient âgés de moins d'un an.

Selon des chiffres dévoilés par l'ONG Vital Strategies, plus de 2800 enfants de moins de 10 ans seraient décédés des complications liées au Covid au Brésil, depuis le début de la pandémie. Plus alarmant encore, plus de la moitié d'entre eux étaient âgés de moins d'un an.

D'autant plus que les chiffres rendus publiques par l'ONG sont bien plus élevés que ceux publiés par le Ministère de la Santé brésilien, puisque l'étude de l'ONG intègrent les enfants morts de détresse respiratoire aiguë aux causes inconnues et dont le Covid n'a pas été diagnostiqué à temps. 

La dichotomie est encore plus frappante en comparaison avec les chiffres d'autres pays du monde où peu de jeunes enfants sont décédés du Covid. En France, par exemple, seulement 13 enfants de moins de 19 ans sont décédés du Covid. Au Brésil, "les chiffres réels sont sans doute plus importants encore. La sous-notification est immense." estime, auprès du journal Le Monde, l’épidémiologiste Fatima Marinho à l'origine de l’étude de l'ONG. 

Fièvre, toux, problèmes respiratoires, fatigue, mais aussi perte d’appétit, vomissements, douleurs abdominales et diarrhées, les symptômes des plus jeunes diffèrent de ceux des adultes touchés par le Covid. "Depuis le début s’est installé ce discours disant que le Covid ne tue que les personnes âgées. C’est faux ! On observe une mortalité très importante chez toutes les classes d’âges, et même chez les enfants." rappelle Fatima Marinho au Monde.

Reste à déterminer si l'influence du variant brésilien P1 est responsable de ces décès, mais aucune étude n'a, pour l'instant, fait le lien. En revanche, le système de santé brésilien, particulièrement dégradé et précaire, pourrait être une explication. D'autant que selon les Nations Unies, hors pandémie mondiale, 14 enfants sur 1 000 décèdent en moyenne au Brésil avant leur cinquième anniversaire.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche