Covid : "La cinquième vague est là depuis, probablement, la mi-octobre" d'après J-F Delfraissy

Par Manon C. · Mis à jour le 18 novembre 2021 à 11h23 · Publié le 17 novembre 2021 à 10h55
Le président du Conseil scientifique estime que la "cinquième vague est là depuis, probablement, la mi-octobre" au micro de France Inter, ce mercredi 17 octobre.

Interrogé au sujet de la cinquième vague en France au micro de France Inter ce mercredi 17 octobre 2021, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, estime que celle-ci est déjà installée dans le pays. "Il y a une accélération claire de la cinquième vague. Elle arrive en France, qui était le bon élève avec l'Espagne et l'Italie en raison de notre niveau de vaccination, mais elle est là" déclare-t'il. 

"On est dans la phase d'hiver où le virus circule plus, où l'on est plus à l'intérieur. Les deux différences par rapport à il y a un an, c’est le vaccin et le variant Delta, qui est beaucoup plus transmissible" précise-t'il. 

 

Et de poursuivre : "Les prévisions montrent qu'on va pouvoir monter à 1000, 1200, 1400 hospitalisations par jour (...) peut-être début décembre. Nous avons probablement la capacité de faire face à cette cinquième vague, à condition que nous utilisions tous les outils. Vacciner ceux qui ne le sont pas, la troisième dose, les gestes barrières et l'application du pass sanitaire." Pour rappel, 74,9 % des Français ont, à ce jour, reçu deux doses de vaccin. 

"C'est extraordinaire qu'on ait eu ce vaccin aussi vite" qui "protège de façon très forte contre la survenue de formes sévères et de formes graves" estime le professeur. Mais encore faut-il "savoir les utiliser" car "ils perdent une partie de leur efficacité après cinq à six mois, d'où l'intérêt d'une troisième dose" et "protègent assez peu contre l'infection et la transmission." 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche