Paris 2024 : des intellectuels et politiques signent une tribune anti-JO dans Le Monde

Par Alexandre G. · Publié le 16 septembre 2020 à 12h57 · Mis à jour le 16 septembre 2020 à 12h58
Des intellectuels et des politiques se sont unis derrière une tribune anti-Jeux Olympiques Paris 2024, publiée dans Le Monde mardi 15 septembre 2020. D'après eux, il serait "irresponsable de dilapider l'argent public dans une opération de prestige pharaonique".

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 n'ont lieu que dans quatre ans, mais déjà ils créent la polémique. Ce mardi 15 septembre 2020, des intellectuels et politiques ont signé dans Le Monde une tribune défavorable aux prochains Jeux Olympiques de Paris 2024. Le collectif pointe du doigt le surcoût des Jeux parisiens, et souhaitent que l'argent public soit mieux redistribué à la collectivité.  

Ains, on retrouve parmi les signataires de nombreux intellectuels comme Luc Ferry, philosophe et ancien ministre, Annie Sugier, présidente de la ligue du droit international des femmes, ou encore l'écrivain Pascal Bruckner, se sont alliés derrière la même plume pour faire entendre leur avis. "Il est irresponsable de dilapider l'argent public dans une opération de prestige pharaonique" titre leur cri d'alarme. C'est à partir des déclarations dans la presse de certains responsables du projet et surtout avec l'exemple du coût des prochains JO de Tokyo repoussés en 2021 (environ 18 milliards d'euros) qu'ils fondent leur argumentation. 

D'ailleurs, les intellectuels et politiques s'efforcent dans le même temps de dénoncer l'hypocrisie qui se cache derrière ces "prétendus Jeux verts", qui ne serait pour eux qu'un par feu au "bilan carbone record" envisagé. Globalement, leur propos se résume en une question simple "l'Etat n'a-t-il rien de mieux à faire que de s'aligner sur un idéal olympique depuis longtemps rongé par l'affairisme, la corruption, le dopage ?".

Pour l'heure, la maire de Paris Anne Hidalgo a promis de revoir et de corriger dans son intégralité le projet, afin de réduire drastiquement les coûts et les grandes lignes du plan Paris 2024. Dans tous les cas, le collectif appelle à "dénoncer le projet de Jeux Olympiques en France en 2024". Pas sûr que la mairie l'entende de cette oreille, après avoir bataillé pendant de nombreuses années pour obtenir la candidature. 

Informations pratiques

Commentaires