JO Paris 2024 : Anne Hidalgo souhaite "revisiter" le projet avant la fin de l'année

Par Alexandre G. · Publié le 20 juillet 2020 à 17h36 · Mis à jour le 20 juillet 2020 à 18h15
La maire de Paris est revenue à l'occasion de l'inauguration de Paris Plages 2020 sur le projet des Jeux Olympiques de Paris 2024. Elle a évoqué sa rencontre avec Thomas Bach du 8 juillet, sans manquer de préciser quelle comptait réaliser "une revue complète du projet" avant 2021 en vue des difficultés qui pointent déjà le bout de leur nez.

"Anne Hidalgo a porté le projet, elle le connaît bien, elle a envie qu'il réussisse". Tels sont les propos de Tony Estanguet, président du Comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, interrogé dans L'Équipe au sujet de l'attachement de la maire de Paris aux futures olympiades. Fraîchement réélue, Anne Hidalgo n'avait pas encore évoqué le rendez-vous olympique qui doit permettre de donner un coup de boost aux transformations souhaitées dans la capitale, à l'heure du coronavirus.

Plus qu'une simple date de calendrier, les Jeux Olympiques de Paris 2024 restent intrinsèquement liés au plan d'ensemble souhaité par l'élue socialiste. Valoriser le handicap par une meilleure accessibilité, accompagner la transition écologique, mettre en lumière l'héritage des JO : depuis le début de la candidature en 2017, la maire s'implique avec la même énergie. Sauf qu'avec la crise du coronavirus, tout est à revoir. Entre le report des JO de Tokyo à l'été 2021, ou les coupures de budget planifiées par le CIO, l'aventure olympique a déjà du plomb dans l'aile. À quatre années de l'échéance. 

Et la maire de Paris le sait parfaitement. Lors de l'inauguration de Paris Plages 2020 au Bassin de la Villette samedi 18 juillet, elle s'exprimait à ce sujet aux côtés de son nouvel adjoint aux Sports, l'ancien rugbyman Pierre Rabadan : Anne Hidalgo a demandé "une revue complète du projet" pour septembre ou octobre au plus tard, "c'est-à-dire ce qui est dans les temps et ce qui ne l'est pas". Pour ensuite enchaîner sur les enjeux considérables de l'évènement : "c'est une affaire d'Etat, pas juste une affaire de fédération sportives, même si les Jeux sont d'abord des épreuves sportives"

Ainsi, le 8 juillet 2020, Anne Hidalgo recevait le président du CIO Thomas Bach et Tony Estanguet à l'Hôtel de Ville, pour évoquer l'avenirs des JO Paris 2024 à l'heure du Covid-19. Quelques heures auparavant, c'était le président de la République Emmanuel Macron qui accueillait la délégation exceptionnelle. Preuve en est que ces JO ne sont pas qu'une simple affaire sportive. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche